Politique

SÉNAT Sur quels sujets travailleront les trois sénateurs du Gard ?

Au Sénat, Denis Bouad, Vivette Lopez et Laurent Burgoa (Photo : Coralie Mollaret)
Au Sénat, Denis Bouad, Vivette Lopez et Laurent Burgoa (Photo : Coralie Mollaret)

Vivette Lopez, Laurent Burgoa et Denis Bouad. Les trois sénateurs gardois poursuivent leur installation à la chambre haute du Parlement avec l’intégration des commissions. 

Élus le 27 septembre dernier, les sénateurs du Gard poursuivent leur installation. Après l’intégration de leur groupe respectif et l’élection du président du Sénat, Gérard Larcher, la semaine dernière, les édiles viennent de découvrir la commission dans laquelle chacun siégera. 

Les commissions, ce sont des groupes de sénateurs qui examinent et amendent des textes de lois, travaillent sur des problématiques en rédigeant des rapports et surtout, lancent des commissions d’enquête pour aborder certaines problématiques, comme c’est le cas actuellement avec la commission d’enquête sur la gestion de la crise sanitaire. 

Vivette Lopez intègre la commission Défense

Sénatrice sortante, la sénatrice Les Républicains, Vivette Lopez a eu gain de cause en intégrant la prestigieuse commission des Forces armées et de la Défense. Une commission dans laquelle avait siégé le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, lorsqu’il était sénateur. En parallèle, Vivette Lopez a entamé une formation à l’IHEDN (Institut de hautes études de la défense nationale) sur les enjeux et stratégies maritimes.

Rappelons que le Gard est l’un des départements les plus militarisés de France avec la présence du 4e RMAT, du 503e régiment du train, du 2e Régiment étranger d’infanterie à Nîmes et du 1er Régiment étranger de génie à Laudun. Ce n’est pas un hasard si, à l’Assemblée nationale, la députée nîmoise La République en marche est présidente de la commission Défense et qu’Olivier Gaillard, député ex-LREM de la 5e circonscription, était rapporteur du budget Défense. 

Laurent Burgoa aux Affaires sociales mais pas seulement… 

Nouvellement élu, le sénateur républicain n’a pas réussi à intégrer la commission des Lois. « On ne peut pas avoir toujours ce que l’on souhaite, surtout lorsque l’on arrive », reconnaît le parlementaire. Le Nîmois participera aux travaux dans la commission des Affaires sociales : « C’est bien, ça me permettra de voir autre chose. Maintenant il faut s’ouvrir et faire son trou au Sénat. » À côté de cette commission, leur président de groupe, Bruno Retailleau, l’a désigné pour siéger au sein de la délégation sénatoriales aux Collectivités territoriales et à la décentralisation. Un groupe de travail chargé d’examiner la loi 3D (décentralisation, déconcentration et différenciation) à partir de novembre. 

Denis Bouad aux Affaires économiques 

Enfin, le sénateur socialiste Denis Bouad a réussi à intégrer la commission qu’il souhaitait : les Affaires économiques. Une commission là aussi prestigieuse. Le président du Conseil départemental - qui doit démissionner le 27 octobre - s’occupera en particulier des sujets liés au logement, au tourisme et à l’agriculture. Des thématiques chères au département du Gard. 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité