Politique

NÎMES Le sénateur Laurent Burgoa n’est plus élu à la Ville ni à l’Agglo

Laurent Burgoa. été élu à la Ville de Nîmes en 2001 (Photo : Coralie Mollaret)

Une page se tourne pour l’élu Les Républicains qui a fait le choix de démissionner de son mandat municipal, suite à son élection au Sénat en septembre. 

« Monsieur le maire, je vous confirme ma décision de démissionner de mes fonctions d’élu municipal de la ville de Nîmes… » Tels sont les premiers mots de sa lettre de démission, envoyée ce lundi 26 octobre à Jean-Paul Fournier. Que le mundillo se rassure, Laurent Burgoa n’a pas décidé de quitter la ville après les remontrances fracassantes du maire (relire ici). Élu sénateur le 27 septembre, l’adjoint nîmois Laurent Burgoa ne pouvait cumuler deux exécutifs.

S’il pouvait rester simple conseiller municipal à la Ville, l’élu a préféré partir faisant élire à sa place le numéro 43 sur la liste de Jean-Paul Fournier, Emmanuel Carrière. « C’est ça l’esprit d’équipe », pointe le parlementaire, qui est resté 19 ans à la mairie de Nîmes. Laurent Burgoa reste toutefois conseiller départemental, président du groupe d’opposition Le Bon Sens Républicain. Il a par ailleurs été désigné par Les Républicains pour être le chef de file des prochaines élections départementales. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité