Société

LA PAUSE Un convoi exceptionnel pour le nouveau transformateur du quartier Vauban

Le poste public de distribution d’électricité a été acheminé cette nuit à travers les rues Clérisseau et Graverol.

Le transformateur est arrivé à bon port (photo Norman Jardin)

Trois engins, une quinzaine personnes et 1h30 de travail ont été nécessaires pour acheminer le transformateur de la rue Clérisseau au square Charles Perrier.

Le convoi arrive à l’heure prévue, il est 4h45 et les rues de Nîmes sont encore désertes. À ce moment une grande partie des Nîmois dorment, mais pour les équipes d’Enedis et d'Epco (fournisseur de postes de transformation) il est temps de rentrer en action. Il ne faut pas moins de 30 minutes pour que l’auto tracteur, portant le transformateur, descende de la remorque.

Cela parait simple, mais l’opération demande une grande préparation en amont : « Ça fait un an que l’on y travaille, notamment sur le positionnement du poste puisque nous sommes sur un site remarquable, celui de Vauban. Nous préparons la livraison et le transport depuis quatre mois, pour avoir les arrêtés et les autorisations, nous avons travaillé avec les services de la ville. » explique Daniele Chacornac, chargée de projet chez Enedis.

Le véhicule guidé passe par la rue Clérisseau à 5h40. Il n’y rencontre aucune difficulté. Le virage de la rue Graverol apparait plus délicat pour la remorque spécialisée de neuf mètres de long et trois mètres de large. L’obstacle est passé sans difficulté et il n’aura fallu que 20 minutes à l’auto tracteur pour atteindre le square Charles Perrier.

Là, une grue mobile prend le relai et à 6h15, le poste public, d’une puissance de 400 kVA (kiloVoltAmpère), pesant 13 tonnes et d'un volume de 7,99 m2, est dans ses fondations. Sylvaine Cazal, la directrice territoriale du Gard pour Enedis, explique les raisons de cette opération nocturne : « On s’est aperçu qu’il y avait des non-qualités de couverture dans le quartier, beaucoup de clients mal alimentés car nous étions arrivés à saturation de nos capacités. Nous avons décidé d’investir dans un nouveau poste de transformation »

 

L’opération de livraison et de pose a couté 90 000€ à Enedis. Il faut désormais effectuer des travaux de raccordement et de terrassement. Quant au transformateur, il sera mis en service avant la fin de l’année.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité