A la uneActualités

BAGNOLS/CÈZE La campagne de vaccination contre la covid-19 se met en marche

Le Centre hospitalier de Bagnols (DR)

Dès ce jeudi après-midi, les premiers résidents de l'Ehpad des 7 sources se feront vacciner contre la covid-19. L'établissement médico-social faisait partie des quatre premiers sites gardois à être choisis pour lancer la campagne. Mais la vaccination s'accélère et s'élargit à d'autres publics prioritaires. 

Alors que l'unité à haute densité virale du centre hospitalier de Bagnols/Cèze a enregistré trois nouvelles entrées ce mardi, portant le nombre total de lits occupés à 11, la campagne de vaccination se met en place. Et elle s'inscrit dans un contexte où le taux d'incidence du virus dans le Gard s'élève au-delà de 142, soit plus que la moyenne nationale. Dans le Gard rhodanien, il avoisine les 139 cas positifs pour 100 000 habitants.

Hier, le ministre de la Santé, Olivier Veran, l'affirmait : "Nous allons désormais amplifier, accélérer et simplifier notre stratégie vaccinale". Et cela passera notamment par la création de centres de vaccination. Une structure pourrait ouvrir à Bagnols/Cèze dès ce vendredi 8 janvier. Mais elle serait accessible seulement pour les professionnels de santé (hospitaliers, médicaux, paramédicaux...) de plus de 50 ans ainsi qu'aux personnels de santé de moins de 50 ans qui présentent des co-morbidités.

Seulement ouverts aux professionnels de santé sur rendez-vous

Ce centre sera ouvert uniquement sur rendez-vous de 8 à 16h, cinq jours sur sept. C'est le praticien hospitalier, Pierre Kovalevsky, qui en aura la responsabilité. Une infirmière sera mobilisée pour les injections aux primo-arrivants et une autre pour faire le rappel 21 jours plus tard. Avec un rythme de 15 minutes entre chaque inoculation, jusqu'à 25 personnes pourraient être vaccinées chaque jour.

Jean-Philippe Sajus appelle les infirmières et les médecins de ville du Gard rhodanien à venir renforcer les effectifs "afin de pouvoir tenir la cadence" et pour libérer des effectifs pour continuer à assurer en parallèle "une activité hospitalière". Le centre de vaccination se situera au rez-de-chaussée du bâtiment Urbain-Richard et se découpera en deux locaux dédiés en plus d'une salle pour recueillir le consentement des professionnels médicaux. Tout est aménagé de façon à éviter les croisements, à isoler au maximum du reste de l'hôpital et à garantir une certaine confidentialité aux personnels.

Pour l'instant, le centre hospitalier bagnolais a estimé le nombre de salariés professionnels de plus de 50 ans à environ 300. Et les coups de fil affluent depuis quelques jours. Toutes les doses sont acheminées par le CHU de Nîmes qui en a reçues hier soir. Une fois décongelées, les doses doivent être utilisées sous cinq jours et conservées entre 3 et 6 degrés. Le centre hospitalier bagnolais sera approvisionné deux fois par semaine.

Vacciner les personnes de plus de 75 ans : "On n'est pas prêts clairement"

Autre annonce du ministre de la Santé : l'élargissement de la vaccination pour les personnes de plus de 75 ans avant la fin janvier. Sur ce point-là, le directeur du centre hospitalier bagnolais se montre plus réticent pour l'heure : "On va rencontrer un problème logistique, de parking notamment, car cela représente beaucoup de personnes. On n'est pas prêts, clairement. On attend les consignes." Il visualise davantage un centre dans une salle des fêtes ou de sport, plus adaptées et plus sécurisées.

Mais il l'assure : "Il faut que la population se fasse vacciner, même si ce n'est pas possible tout de suite. Les médecins de ville sont prêts à le faire, les médecins hospitaliers aussi. L'exemplarité va peut-être agir comme une sorte de moteur pour convaincre la population plus dubitative." D'autant qu'au CHU de Nîmes le nombre de cas reprogresse. Et comme à Bagnols la tendance suit avec une semaine de décalage, le directeur ne serait pas surpris que les prémices de la 3e vague post-fêtes se manifestent dès ce week-end...

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité