ActualitésSociété

GARD La décrue du surendettement se poursuit… en attendant fin 2021

De gauche à droite : Frédéric Guin, directeur départemental des finances publiques du Gard, Didier Lauga, le préfet du Gard, respectivement vice-président et président de la commission de surendettement, et Philippe Saigne-Vialleix, directeur départemental de la Banque de France du Gard. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Dans le Gard, pour la neuvième année consécutive le surendettement a poursuivi sa décrue,  en pleine épidémie de covid-19. En 2020, 1 105 familles gardoises ont fait appel à la Banque de France, contre 1 378 en 2019, soit une baisse de près de 20%.  

Et pourtant, et justement dans un contexte d'épidémie de covid-19 qui perdure en France depuis presque un an, on s'attendait à voir des chiffres repartir à la hausse. Cette décrue du surendettement dans le Gard, comme au plan national, pour la neuvième année consécutive s'explique de plusieurs façons.

À la loi protégeant les consommateurs de l'excès de crédits à la consommation, s'ajoutent les aides gouvernementales directement liées à la crise sanitaire (mesures sociales et chômage partiel) ainsi qu'une forte baisse de consommation, des frais de garde des enfants et des frais de déplacements lors du premier confinement, le tout permettant de préserver le pouvoir d'achat des ménages.

"Lors du premier confinement, des particuliers ne voulaient pas sortir de chez eux pour ne pas courir de risques", complète Philippe Saigne-Vialleix, directeur départemental de la Banque de France du Gard. Ce qui laisse entendre qu'un certain nombre de dossiers ne sont pas parvenus jusqu'à la commission de surendettement. Reste à savoir s'ils auront trouvé depuis le chemin de la Banque de France, d'autant que les aides qui courent encore en ce début d'année 2021 n'ont pas vocation à être éternelles.

Plus de mesures de rétablissement personnel qu'ailleurs

Comme l'année dernière, le directeur départemental de l'institution monétaire a souligné un taux de surendettement paradoxalement très faible dans le Gard au vue du taux de chômage (12%) et du taux de pauvreté (19%) relativement élevés, avec 182 dossiers pour 100 000 habitants de 15 ans ou plus. En région, il est de 188 dossiers pour 100 000 habitants et de 205 au niveau national. Depuis quelques années, la différence est faite entre les primo dépôts et re-dépôt.

"On observe que le taux de primo dépôts est quasi le même qu'aux niveaux régional et national - 113 dossiers pour 100 000 habitants - mais celui des re-dépôts a fortement chuté. Ce qui signifie qu'en raison de très grandes situations financières , la commission a orienté davantage de dossiers vers des mesures de rétablissement personnel, qu'ailleurs", indique-t-il. 45% des 1 105 dossiers déposés ont impliqué un effacement partiel ou total de dette.

Dans le détail, les dettes liées au crédit à la consommation représentent 75% des dossiers déposés. "Des crédits contractés parce que les personnes ne peuvent plus faire face à leurs charges courantes, ajoute Philippe Saigne-Vialleix. Les dettes immobilières sont présentes dans 13,5% des dossiers et représentent 33% de l'endettement total contre un peu plus de 34% sur le plan national."

La dette fiscale y apparaît également. Frédéric Guin, le directeur départemental des Finances publiques du Gard et vice-président de la commission de surendettement, se veut rassurant, la politique fiscale de cette année devrait être un des facteurs de sauvegarde du pouvoir d'achat des ménages.

Les femmes représentent 56% des personnes gardoises surendettées alors qu'elles représentent 53% de la population du département. La Banque de France du Gard a également observé une proportion un peu plus importante de personnes de plus de 65 ans. Elles représentent 18% des familles aidées contre 17% en Occitanie et 13% au niveau national. Les chômeurs sont également proportionnellement plus importants qu'ailleurs puisque présents dans 28,5% des dossiers contre 26,7% en région et 26% au plan national.

Stéphanie Marin

Informations sur www.mesquestionsdargent.fr

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité