ActualitésEconomieSociété

NÎMES Un meilleur film pour un meilleur avenir professionnel ?

La CCI (Photo Anthony Maurin).

On le savait déjà, mais on s'en rend compte un peu plus chaque jour, il faut développer ses compétences et ouvrir l'horizon de ses possibles pour décrocher un job.

C’est une spécificité du lycée de la Chambre de commerce et d'Industrie (CCI) du Gard à Nîmes. La formation vidéo est une vraie bonne idée qui sert et qui servira à tous les élèves. Pour valider cette formation, quoi de mieux qu’un petit concours ? Pour la troisième année, le challenge publicitaire des BTS Com met au défi les étudiants de première année.

Un dossier à remplir pour expliquer au jury le travail accompli, quelques recherches et c’est parti ! Tout le lexique vidéo y passe lors des présentations faites par les élèves devant l’assemblée et le jury. On détaille, étape par étape les divers choix, les lieux de tournages, le matériel choisi, la musique, le cadre, les modèles, le format et même les logiciels de montage.

"Une expérience enrichissante"

« C’est un vrai travail d’équipe autour d’un projet qui tient souvent à cœur. Il y a une grosse part d’investissement personnel. Ça nous sert à mieux connaître le stress des délais et d’apprendre une autre manière de communiquer. C’était une expérience très enrichissante ! », explique une élève. Après quelques jours de formation, les élèves de la première année du BTS communication ont eu une grosse semaine pour réaliser leur projet vidéo. Un projet qui devait valoriser une entité, une société ou une association afin de lui offrir plus de visibilité.

« C’est le rendez-vous phare de l’enseignement réalisation audiovisuel. Les élèves ont pour objectif de promouvoir un annonceur réel avec de vraies problématiques. Ils ont réfléchi sur le sujet pendant deux ou trois semaines et ont passé une semaine en immersion pour produire ces films. Il est aussi important qu’ils puissent les présenter et les défendre. Nos évaluations sont objectives. Nous disséquons toutes les vidéos », lance Grégory Santerre de Cinéregard.

Le jury à l'écoute (Photo Anthony Maurin).

On pourrait croire cet enseignement un peu farfelu, mais il n’en est rien. Aujourd’hui, la vidéo prend une place prépondérante dans notre société et quelqu’un qui veut faire de la communication doit le savoir. « C’est une chance d’être au lycée de la CCI car c’est un enseignement qui n’existe pas ailleurs. De plus, le lycée est bien équipé. Nous sommes basés à Nîmes et, avec Guillaume Simonet, on se complète mais on est en train de former des jeunes qui vont prendre notre place ! L’édition 2021 est franchement bonne mais je ne veux pas vexer les anciens… »

La délibération (Photo Anthony Maurin).

Étaient en lice, des élèves ayant travaillé pour la communication de Manon du Merch (élève mais aussi chef d’entreprise car elle est auto-entrepreneuse), la maison Villaret, l’association France-Alzheimer, la manade Joubert, la boutique vestimentaire Mac Dowan et la gare SNCF Nîmes-Pont du Gard. Plusieurs clips publicitaires mais seulement un (ou deux) vainqueur(s).

Et les gagnants du prix du jury sont... Marie Laurent, Clémence Aguilar, Élisa Frades, Charlotte Bonnet, Fabio Fourès et Luka Matéo. Ils ont travaillé sur la gare TGV de Nîmes-Pont du Gard, une gare tournée vers demain. 40 plans pour une durée de trois minutes, ce petit film a été une aventure exceptionnelle pour les étudiants.

Les vainqueurs (Photo Anthony Maurin).

« C’est difficile de revenir à des cours théoriques ! On devrait faire ça plus souvent », lâche Marie la chef du projet. « Je veux dire merci à cette équipe motivée qui a su s’adapter à nos contraintes et aux problématiques sanitaires, intervient le responsable de la SNCF qui a accompagné le projet. J’ai parlé de cette vidéo avec le service communication. Je dirai à l’équipe quelle sera la suite des événements. » Le prix du public a été quant à lui décerné à l’équipe qui a fait la promotion de la boutique Mac Dowan.

Le prix du jury (Photo Anthony Maurin).

Pour un membre du jury, « C’est du très bon travail ! Vous étiez bien organisé, votre côté professionnel est à souligner. Votre dossier était excellent et bien fourni, vous êtes en train de progresser et nous allons bientôt faire appel à vous quand vous aurez votre diplôme ! » Deux ans d’études dont 18 semaines de stage et ce petit challenge fort sympathique : le BTS Communication du lycée de la CCI du Gard à Nîmes a de l’avenir.

Anthony Maurin

Les lauréats du 3e challenge (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité