Bagnols-UzèsSports Gard

GOUDARGUES Le village accueillera le Tour cycliste féminin international de l’Ardèche

Les organisateurs du TCFIA et la mairie de Goudargues ont signé une convention pour la 6e étape de la prochaine course (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les organisateurs du TCFIA planchent sur le parcours exact de la sixième étape entre Anduze et Goudargues (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour la première fois, le Tour cycliste féminin international de l’Ardèche (TCFIA), une des plus importantes courses cyclistes féminines d’Europe, qui dépend de l’Union cycliste internationale, aura une étape 100 % gardoise en septembre prochain. Le départ sera donné d’Anduze, pour rejoindre Goudargues. 

C’est pour cette raison que les organisateurs et la mairie de Goudargues ont signé une convention jeudi en mairie. « Cette course est une bonne chose pour Goudargues et pour la parité », saluera le maire Fred Mahler. Concrètement, le TCFIA, qui en est à sa 19e édition, verra s’affronter les 150 meilleures coureuses cyclistes du monde entier sur sept étapes représentant en tout un millier de kilomètres, quelques jours avant les championnats du monde. La tenante du titre est l’Américaine Lauren Stephens.

L’étape gardoise marque le début d’un engagement plus fort du département du Gard pour cette course : « la course a pris de l’ampleur, note son président, bénévole comme tous les organisateurs de la course, Louis Jeannin. Au départ il s’agissait du tour de l’Ardèche, avec deux ou trois étapes, puis d’autres départements comme la Drôme, la Lozère et le Vaucluse se sont greffés, avant le Gard l’année dernière. » Outre la sixième étape entre Anduze et Goudargues, Barjac sera également ville arrivée de la première étape, qui partira d’Aubenas le 8 septembre. 

Le signe aussi que le cyclisme féminin connait un certain essor. « On voit de plus en plus de courses à la télévision, de gros efforts sont faits notamment par la Fédération française de cyclisme », affirme Louis Jeannin. Sans compter, comme le rappelle le président de la course, le fait que l’UCI a engagé un processus qui doit aboutir à l’égalité entre les cyclistes hommes et les cyclistes femmes notamment au niveau des grilles des prix d’ici 2024. 

C’est donc une épreuve en plein développement d’un sport qui l’est tout autant qui passera par le Gard le 13 septembre prochain. Avec en plus « un côté militant », précise Louis Jeannin. En effet, le TCFIA s’engage pour la protection des rivières, avec une charte, mobilise les écoles avec un concours de dessin autour du vélo du futur, met en place des actions autour du tri des déchets, de la Ligue contre le cancer et les violences faites aux femmes dans le monde du sport, toujours en lien avec le monde associatif. 

Plus d’informations ici. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité