Bagnols-UzèsPolitique

GARD RHODANIEN L’Agglomération cherche des citoyens volontaires pour intégrer son conseil de développement

Jean-Christian Rey, président de l'Agglomération du Gard rhodanien. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Évaluer les politiques publiques, être force de proposition, s'emparer de sujets... font partie des missions du futur conseil de développement.

Pour établir son projet de territoire, l'Agglomération du Gard rhodanien a envoyé 35 000 questionnaires aux habitants et a organisé moult ateliers conviant la population. Et les citoyens qui le souhaitent vont encore pouvoir s'investir et s'exprimer sur les politiques publiques à travers le conseil de développement. 

Le conseil de développement, c'est quoi ? "C’est pour moi un conseil citoyen et non partisan. Ses membres devront évaluer nos politiques publiques et proposer des évolutions. On peut les solliciter sur des sujets importants pour nous comme la redevance incitative. Ils peuvent se saisir de tous les sujets qui les intéressent, même ceux qui n’entrent pas dans les compétences de l’Agglomération. Tout citoyen peut aussi se tourner vers le conseil de développement sur une question particulière", développe le président de l'Agglomération, Jean-Christian Rey.

Pour candidater, il faut être âgé d'au moins 16 ans, habiter ou exercer une activité professionnelle sur le territoire du Gard rhodanien, et ne pas être élu. Il n'y a pas de limite en termes de représentation, mais à l'agglo, on espère rassembler au moins 50 ou 60 personnes de tout âge, toute sensibilité politique, toute profession et de toutes les communes. Avec pour but, d'avoir le panel le plus représentatif possible de la population. "Que l'on habite au Garn ou à Bagnols, on n'aura pas la même vision du transport", donne pour exemple le président.

L'idée de ce "consdev" étant vraiment d'être force de propositions, d'idées, de concertation... "On a besoin d’avoir des gens qui fassent remonter la réalité de ce qu’ils vivent, pour que nous, on le fasse remonter dans nos politiques publiques. On attend aussi du conseil de développement qu’il soit capable de nous dire quand ça ne marche pas ou quand ce n’est pas pertinent." La seule condition pour établir ce quorum est de respecter la parité... C'est peut-être ce qui va être le plus difficile, car la plupart de ceux qui se sont déjà manifestés, sont des hommes.

Constituer une aide à la décision

Faire partie du conseil de développement de l'Agglo, c'est du 100% bénévole. L'appel à candidatures est déjà lancé et se clôturera le 5 juillet. Date du prochain conseil communautaire où sera voté l'établissement de cette instance. La première étape pour ses membres sera de fixer le règlement intérieur pour qu'après, le groupe se mette au travail dès septembre prochain. Un budget autour de 10 000 € devrait être alloué, notamment pour financer des formations ou des visites à des porteurs de projets locaux ou à d'autres intercommunalités.

S'il n'y a pas d'obligation de rendement, le conseil de développement devra se rassembler une fois par an en session plénière et envoyer un compte-rendu à l'Agglomération. Mais tout au long de l'année, un travail sera fourni en commission. Les citoyens qui s'engagent le font pour toute la durée du mandat.

C'est la première fois que l'Agglomération constitue un conseil de développement. Initiée il y a vingt ans, cette instance a été rendue obligatoire par la loi NOTRe pour les EPCI de plus de 50 000 habitants. Ces citoyens viendront vraiment "en toute transparence" apporter une aide à la décision pour l'Agglo. Même si les élus n'auront pas toujours à suivre leurs avis, c'est parfois bien d'entendre d'autres sons de cloche pour mieux aborder un sujet.

Marie Meunier

Pour s'inscrire au conseil de développement, rendez-vous sur le site de l'agglomération ou par courrier à Communauté d’agglomération du Gard rhodanien, 1717, route Avignon, 30200 Bagnols-sur-Cèze.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité