Bagnols-UzèsPolitique

SAINT-ÉTIENNE-DES-SORTS Premier et second adjoints maintenus, mais un compte administratif encore rejeté

Lors du conseil municipal de Saint-Étienne-des-Sorts, le lundi 14 juin dernier (Marie Meunier / Objectif Gard)
Une fois de plus, le compte administratif 2020 n'a pas été adopté. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi 14 juin, à 14h30, le conseil municipal de Saint-Étienne-des-Sorts s'est réuni en mairie. À l'image des précédentes séances, l'ambiance est délétère entre les élus. Et ce, avant même que le débat s'ouvre puisque cet horaire inhabituel n'était pas du goût des élus d'opposition qui n'ont pas du tout été concertés. Marie-Françoise Combin, tête de la liste d'opposition, a d'ailleurs été contrainte de rater la séance.

La maire s'en défend en rappelant qu'elle avait fait au mieux selon les disponibilités et qu'il était surtout urgent de réunir le conseil municipal. Plus qu'urgent car le compte administratif 2020 doit être voté avant le 30 juin prochain. C'est la procédure. En avril, Patricia Garnero tente une première fois de faire adopter le document comptable qui vient clore l'exercice budgétaire précédent. En vain. Sur les quatorze élus, sept votent contre et six pour (la maire ne pouvant participer au vote, les élus d'opposition se trouvent en majorité).

L'histoire s'est répétée ce lundi. La première magistrate va-t-elle tenter de refaire passer les comptes administratifs avant la date limite ? Ou va-t-elle jeter l'éponge ? Sans adoption de ce document, la Chambre régionale des comptes devra donner son avis avant de passer le relais au préfet.

D'une majorité à 10 contre 5 à une parité 7 contre 7

Mais comment en est-on arrivé à cette situation ? Quelques mois en arrière, le premier adjoint de départ, Jean-Marie Jullien, est décédé brutalement. Déjà, à l'époque, les premières tensions étaient palpables avec l'équipe de Marie-Françoise Combin. Pour apaiser l'assemblée, la maire a choisi quelqu'un de l'opposition comme premier adjoint, à savoir Stéphane Marcellin.

Mais l'incendie est loin d'être éteint. Le feu des rancœurs et des incompréhensions n'a fait que se propager au sein du conseil municipal. La frange Marie-Françoise Combin reproche toujours "l'autoritarisme" et "l'absence d'écoute" de la maire. Coup de grâce, le second adjoint a rejoint l'opposition - après s'être fait retirer ses délégations - avec sa femme, aussi conseillère. La majorité initiale de 10 contre 5 s'est ainsi transformée en une parité à 7 contre 7.

Mais ce lundi, on a quand même vu une petite éclaircie dans le ciel orageux stéphanois. Les élus ont dû voter pour ou contre le maintien du premier adjoint, Stéphane Marcellin, et du second, Gaétan Becquart. Maintien à titre symbolique puisque les deux élus ont déjà été déplumés de leurs délégations. Il a été décidé de les maintenir à 9 voix contre 5 (vote à bulletin secret). Signe que même des membres de la majorité (plus majoritaire) veulent leur laisser une chance.

"Je veux y arriver, mais il ne faut pas me mettre des bâtons dans les roues..."

"Un week-end quelques semaines en arrière, lorsqu'il y a eu un accident de voiture, j'étais là le samedi soir. Même sans délégation, j'ai tenu mon rôle de premier adjoint", prend pour exemple Stéphane Marcellin. Il ajoute : "Je veux y arriver, mais il ne faut pas me mettre des bâtons dans les roues... Depuis le 16 avril, je n'ai plus d'informations, je ne suis plus convoqué aux réunions."

Chacun vide son sac et les différends privés s'invitent dans les échanges. "Pourquoi on ne repartirait pas de zéro ?", tente René Ormières. Quant à la maire - restée relativement placide -, elle ne redonnera pas les délégations aux 1er et 2e adjoints malgré leur maintien. Le conseil se poursuit par le vote de création d'une garderie le municipale le mercredi à compter de la rentrée, de postes d'agents, d'un renouvellement de convention et la mise en place d'un suivi psychologique en santé du travail pour les agents municipaux. Parfois avec quelques raideurs et tensions, attisées par les commentaires du public.

Marie Meunier

À lire sur le même sujet : www.objectifgard.com/2021/04/22/saint-etienne-des-sorts-crise-a-la-mairie-le-compte-administratif-rejete/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité