ActualitésNîmesSports Gard

FOOTBALL Vidéo : Ambiance de folie pour la finale de la Can Zup Nîmes à Pissevin

Le Maroc a remporté la première édition de la CAN Zup Nîmes (Photo Can Zup Nîmes)
La sélection de Guinée (Photo CAN Zup Nîmes)

Hier soir, à Nîmes, au stade Marcel-Rouvière du quartier de Pissevin s'est déroulé la première finale de la CAN Zup Nîmes 2021. Selon les organisateurs, entre 3 000 et 4 000 spectateurs étaient présents et ont généré une ferveur incroyable où les fumigènes et les chants ont accompagné la victoire finale du Maroc. 

C'est un type de tournoi qui a fleuri ces dernières années dans les quartiers populaires en France et notamment en région parisienne. Organiser une compétition entre pays pour la plupart africains sur le principe de la CAN (Coupe d'Afrique des Nations). Sauf que là ce sont principalement les habitants du quartier qui jouent pour une sélection en fonction de leur origine.

"Il y a un jeune du quartier qui est passé au stade pendant la période du ramadan. Il a vu tellement de personnes jouer qu'il s'est dit pourquoi pas organiser une CAN", explique Patrick Manco, un éducateur devenu de fil en aiguille un des encadrants de cette compétition. Le projet se concrétise et la CAN Zup Nîmes est née et 12 nations y participent : Maroc, Algérie, Tunisie, Guinée, Mali, Sénégal, Haïti, Mayotte, Comores, Côte d'ivoire, Turquie et "Reste du monde".

Des matches à huit contre huit

"Ça a commencé au mois de mai mais ça a été arrêté pendant trois semaines. Il y avait trop de monde au stade", poursuit celui qui porte aussi la casquette d'arbitre et qui avec ses cinq collègues a proposé ses services bénévolement pour arbitrer les rencontres. Cet évènement crée une émulation dans le quartier et la ferveur est grande à chaque match.

Le 9 juin avec l'élargissement du couvre-feu à 23h, les phases de poule ont repris. Ce week-end, c'était la dernière ligne droite avec les phases finales. Et comme pour la vraie compétition, les drapeaux sont de sortie et les hymnes nationaux sont diffusés avant le coup d'envoi. Les équipes s'affrontent à huit contre huit sur demi-terrain avec deux périodes de deux fois 25 minutes. Et 30 minutes pour la finale.

L'engouement est monté encore d'un cran sur le week-end et la grande finale opposant le Maroc à la Guinée avait lieu hier soir, jour de la levée du couvre-feu. "Des gens sont venus une heure et demie avant le match pour réserver leur place. Il y avait du monde partout, entre 3 000 et 4 000 spectateurs, la tribune était archi comble. C'était extraordinaire au niveau de l'ambiance !", relate Patrick qui a vécu une fête populaire incroyable le jour de ses 49 ans.

"Je n'avais jamais arbitré devant 3 000 personnes, en PHA il y a 400 spectateurs !", plaisante-t-il. Chants, envahissement du terrain et fumigènes sont venus accompagner la victoire 3-2 du Maroc qui remporte donc cette première édition. C'est la nouvelle recrue de l'Olympique Alès en Cévennes, Zakaria Saoudi, qui a inscrit un triplé pour les Lions de l'Atlas. Après ses deux buts en demi-finale, il a logiquement été désigné meilleur joueur du tournoi. Son futur ex-coéquipier Amine Sbaï, largement sollicité, était également de la partie.

Un hommage rendu à Anis

Dans ce tournoi, plusieurs joueurs évoluant en N2 ou N3 étaient présents comme le Guinéen Pierre Zaidan, jeune joueur intégré dès ce lundi pour la reprise au groupe professionnel du Nîmes Olympique. Après la remise de la coupe offerte par le Café Latin à Nîmes, la célébration ne s'est pas limitée au quartier puisqu'ensuite les supporters ont fait un tour en ville, mains sur les klaxons, pour manifester leur joie.

"On parle tellement mal de ces quartiers mais là les jeunes ont joué le jeu. Ils ont contribué à ce que cette finale soit belle avec une grosse ambiance conviviale", tient à préciser Patrick. Avant la finale, un hommage a été rendu au jeune Anis, décédé dans le quartier du Chemin-Bas il y a quelques mois, avec une grande banderole déployée.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité