ActualitésBagnols-Uzès

GRAND AVIGNON Des paniers de produits locaux livrés dans les hébergements touristiques

Des paniers producteurs sont désormais proposés à la livraison dans des hébergements touristiques du Grand Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Des paniers producteurs sont désormais proposés à la livraison dans des hébergements touristiques du Grand Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Au départ, il y a deux constats qui se rejoignent : d’un côté, les nouvelles pratiques des consommateurs, qui penchent vers les produits locaux et les circuits courts même en vacances. De l’autre, des producteurs toujours à la recherche de vecteurs de commercialisation pour leur production. 

Le dispositif lancé en test grandeur nature cette semaine dans le Grand Avignon rejoint ces deux constats, puisqu’il s’agit de la mise en place de la livraison de paniers producteurs dans les hébergements touristiques. Pas tous : « Nous ciblons uniquement certains hébergements collectifs comme les campings, les résidences hôtelières ou les propriétaires de plusieurs appartements ou chambres d’hôtes, des hébergements où on peut cuisiner », explique la directrice de l’Office de tourisme du Grand Avignon Claire Prost. 

Pour mettre en place ce dispositif, l’Office de tourisme et l’Agglo du Grand Avignon se sont rapprochés de la Chambre d’agriculture de Vaucluse et de son association En direct de nos fermes, qui regroupe 22 producteurs du département. L’idée pour eux est d’« aider à commercialiser en circuits courts pour valoriser au maximum la production », avance Guillaume Sinard, chargé de mission à la Chambre d’agriculture de Vaucluse. De quoi aussi croiser les objectifs du plan de soutien à l’économie locale de l’Agglo ainsi que de son programme alimentaire territorial, soit dit en passant. Quant aux producteurs gardois, « nous travaillons avec la Chambre d’agriculture du Gard et quand le projet prendra de l’ampleur, ils seront dedans », affirme le chargé de mission, l’Agglo étant à cheval sur les deux départements. 

Concrètement, les hébergeurs s’engagent à valoriser le dispositif de drive fermier d’En direct de nos fermes, et la livraison s’organise sur rendez-vous un jour par semaine dans les quatre hébergements qui participent à cette phase de test. Un chiffre très provisoire, qui doit grossir en août puis en septembre pour atteindre, selon les prévisions de Guillaume Sinard, « une quinzaine d’hébergements d’ici l’hiver. » 

Dans ces paniers, on trouve un large éventail des savoir-faire des producteurs locaux : fruits, légumes, viande de porc et d’agneau, truites, fromage, miels, jus de fruits, farine et même des chips, le tout « à des prix très corrects », estime Annie, originaire du Territoire de Belfort et première cliente du dispositif au camping de l’Île des Papes, à Villeneuve, avec son mari Cristiano. « Ce sont des produits de saison, c’est idéal », ajoute-t-elle, quand son mari y voit « un côté pratique, avec une garantie de fraîcheur et de faible impact carbone des produits. » 

Pour l’Office de tourisme, le dispositif s’inscrit aussi dans « une volonté de partir sur une nouvelle dynamique avec un tourisme plus durable », avance Claire Prost. L’accompagnement des professionnels du tourisme sur le développement durable et l’offre « nature » lancée cet été par l’Office de tourisme en font aussi partie. 

Le drive fermier d’En direct de nos fermes est ici. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité