EconomieNîmesPolitique

REMOULINS Le nouvel Espace entreprises et son coworking inaugurés en grande pompe

Ce jeudi soir ont été inaugurés l'Espace entreprises et son coworking à Remoulins. (Marie Meunier / Objectif Gard)
De nombreux élus, parlementaires et acteurs du territoire se sont rendus à l'inauguration de l'Espace entreprises de Remoulins. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il y avait du beau monde ce jeudi soir à Remoulins. De nombreux officiels du territoire ont fait le déplacement pour inaugurer le tout nouvel espace entreprises et son coworking. Ils sont installés dans les locaux de la Maison de services au public (MSAP) au 4, rue Saint-André.

L'idée de cet espace est "de faciliter le parcours des chefs d'entreprise de la création au développement en passant par la transmission", introduit Pierre Prat, président de la communauté de communes du Pont-du-Gard (CCPG), porteuse du projet. Le service développement économique de la CCPG accompagnera les entrepreneurs qui en feront la demande sur rendez-vous. Dans cet espace, ils pourront rencontrer plus facilement les représentants de la Chambre de Métiers et d'Artisanat (CMA) ou d'autres partenaires comme Initiative Gard, ADIE ou la CleanTech Vallée.

Les chefs d'entreprise pourront aussi trouver des réponses à toutes les étapes de la vie d'une entreprise. De l'installation (terrains ou locaux disponibles) au financement de projets en passant par le recrutement (besoin de personnel, aides à l'embauche). "C'est dans un contexte de mise en commun des moyens que la communauté de communes a souhaité créer le premier espace de coworking Uzège-Pont-du-Gard. Afin de favoriser l'attractivité du territoire pour la population active", poursuit Pierre Prat. Et Élisabeth Viola, vice-présidente à la CCPG, de rebondir : "C'est aussi un endroit où commerçants, artisans, créateurs et chef d'entreprises vont pouvoir échanger, se former et créer un réseau."

Un espace accessible 24/24h et 7/7j

Le grand avantage de ce lieu, c'est qu'il est accessible 24/24h et 7/7 jours. Parce que les réunions peuvent parfois se tenir tard ou parce que certains entrepreneurs doivent faire des visios à l'étranger pour passer un marché important et se plier au décalage horaire... En plus d'être accessible aux entreprises du territoire, le coworking sera également ouvert aux vacanciers ou aux étudiants souhaitant bénéficier d'un espace de travail adapté.

Adapté aussi aux nouveaux modes de vie et à une flexibilisation du monde du travail grandissante. "Cette collectivité a saisi l'importance d'offrir un espace de travail s'inscrivant dans de nouvelles pratiques particulièrement pertinentes après ce qu'on a vécu ces derniers mois, où on a dû réinventer notre façon de travailler", déclare Bérengère Noguier, présidente du Fonds européen LEADER, qui a financé à hauteur de 57% ce projet.

Au niveau de sa disposition, ce nouvel équipement est doté d'une salle de réunion conférence, d'un espace nomade/open space pouvant accueillir jusqu'à 8 personnes, de deux espaces privatifs et d'un espace détente avec terrasse. Le tout accessible pour les personnes à mobilité réduite et avec un parking gratuit juste devant. Il y a également Internet haut débit, un espace cuisine et une imprimante professionnelle.

Offrir un terreau fertile aux entreprises en quête d'installation ou de développement

Tous les officiels présents ce jeudi soir pour l'inauguration saluent la "dynamique collective" qui s'est engagée autour de ce projet. Éric Giraudier, président de la CCI, félicite cette démarche favorisant l'entreprenariat "sur toutes les zones du département, pas seulement sur Nîmes". D'autant que, comme le souligne le sénateur, Denis Bouad : "Dans ce territoire, il y a des possibilités de développement autour de zones économiques fortes. (...) Après cette crise covid, on sait qu'on a besoin de réindustrialiser ce pays, de recréer de l'emploi et de la richesse, d'offrir des lieux où les entreprises peuvent s'épanouir ou les jeunes chefs de projets sont incités à s'installer."

Jalil Benabdillah, vice-président à la Région délégué à l'Économie, considère que "ce coworking et cet espace vont dans le sens de l'histoire face aux nouveaux besoins de travail". Pendant la crise, la Région Occitanie a investi 350 millions d'euros d'aides pour "passer le cap".

Quant au député de la 3e circonscription du Gard, Anthony Cellier, il espère que cet équipement contribuera "à simplifier" le quotidien des chefs d'entreprise en trouvant plus aisément de la main d'oeuvre, en simplifiant les procédures administratives... Ils pourront trouver une écoute et des conseils grâce aux différentes permanences, sessions d'informations et d'accompagnement réparties entre la CCI, la Chambre de métiers et d'artisanat (CMA) et Initiatives Gard (*). Leurs représentants ont signé une convention officialisant leur présence hebdomadaire dans les locaux.

Une convention a été signée entre la CCPG et plusieurs partenaires, dont la CCI. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Niveau tarifs, les prix commencent à 12€/ la demi-journée. Pour une formule résident, il faut compter 225€/mois pour un poste réservé dans l'espace partagé. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la communauté de communes. Les entreprises souhaitant participer au petit-déjeuner inaugural le vendredi 1er octobre à partir de 8h30 peuvent s'inscrire en cliquant ici.

Marie Meunier

(*) Pour rappel, l'association Initiative Gard prête de l'argent à taux zéro aux porteurs projets. Depuis 2000, elle a soutenu 56 entreprises sur territoire du Pont-du-Gard, et depuis 2011, 33, ce qui représente en moyenne 11 800 € par entreprise. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité