Bagnols-UzèsEconomie

CONNAUX La société « Calcaires régionaux » reprend l’exploitation de la carrière

La carrière de Connaux va devenir un site pilote dans la revalorisation de ressources secondaires. (Marie Meunier / Objectif Gard)
La nouvelle équipe qui gère la carrière a présenté son activité aux professionnels et élus du territoire. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le 1er juin dernier, la société "Calcaires régionaux", branche du groupe Eurovia, a repris la gestion de la carrière de Connaux, zone de Sarcin. Elle était jusqu'alors exploitée par la SSMI Carminati. 

La société "Calcaires régionaux" est implantée sur une dizaine de sites à taille humaine du quart sud-est de la France et jusqu'à Montélimar. Le but étant de mailler le plus possible le territoire car la vente de granulats est très localisée : en moyenne sur un rayon de 30 km.

La carrière de Connaux est plutôt en fin de vie si on ne se fie qu'à l'extraction de matériaux naturels. Mais la société a décelé un autre potentiel pour son développement. En effet, ce site sera pilote dans sa nouvelle stratégie plus vertueuse. Il va pouvoir recueillir des ressources secondaires pour les revaloriser. Déblais rocheux, béton, restes de bâtiments cassés... Au lieu d'être enfouis, ces déchets de chantier vont être évacués et retrouver une seconde utilité.

Sur le site de la carrière, ils vont être triés, criblés puis concassés pour obtenir différents types de granulats. Granulats qui sont ensuite vendus et livrés aux particuliers et professionnels du BTP pour leur projet. Le tarif est un peu plus élevé que du gisement direct, mais le produit plus respectueux de l'environnement (moins de CO2, réduction des quantités de déchets, préservation des ressources naturelles, traitement en local...) est générateur d'emplois. La société "Calcaires régionaux" veut aussi accompagner les entreprises dans leur engagement RSE. "J'aime beaucoup le principe de faire du neuf avec du vieux", a conclu le maire, Stéphane Maurin.

Marie Meunier 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité