ActualitésBagnols-UzèsPolitique

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Conseil municipal : l’eau au rapport et le rond-point au féminin

Le conseil municipal de Villeneuve-lez-Avignon s'est réuni dans la salle des conférences ce jeudi 18 novembre au soir. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Seize délibérations étaient inscrites à l’ordre du jour, suivies de deux questions orales du groupe « Villeneuve Social, écologique et solidaire ». (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce jeudi soir, s’est tenu le conseil municipal de Villeneuve-lez-Avignon. Seize délibérations plutôt techniques étaient à l’ordre du jour, annonçant une séance avec peut-être moins de débats. C’était sans compter les interventions d’une opposition très bavarde et incisive dès les premières minutes… 

À cause du contexte sanitaire, les conseils municipaux ont pendant un moment étaient fermés au public. En gage de participation citoyenne et de transparence, beaucoup de collectivités se sont mises à filmer et à partager sur les réseaux sociaux les séances. Ce n’est pas le cas à Villeneuve, alors le groupe d’opposition « Social, écologique et solidaire » a décidé de filmer lui-même depuis le dernier conseil. Il sous-entend qu’en ne retransmettant pas, la majorité fait « un déni de démocratie« .

Le ton est donné… La maire, Pascale Bories, a redit calmement que tous les riverains sont invités aujourd’hui à assister au conseil municipal. Elle avance aussi l’argument de « la sobriété numérique » pour faire des économies d’énergie en évitant de filmer des heures.

Il y a de l’eau dans le gaz…

La délibération concernant les rapports d’activité 2020 sur l’adduction d’eau potable, l’assainissement collectif (Grand Avignon) et la distribution de gaz naturel occupera une grande partie des débats. Florent Lemont (Union citoyenne) interrogeait la clarté et l’exactitude de ces compte-rendus et déplorait la méconnaissance de la cartographie des réseaux d’eau. Morgan Buisson a remis sur le tapis le sujet du changement de délégataire pour le service de l’eau et l’assainissement depuis le 1er janvier et l’envoi de facture non-correspondantes, soulevés aussi par le Collectif de l’eau. Il a ensuite égrené tout un tas de points techniques qu’on passera ici…

Florent Lemont (Union citoyenne) s’interrogeait sur la clarté des rapports sur l’eau potable et l’assainissement. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Xavier Belleville, 1er adjoint et aussi 3e vice-président au Grand Avignon, déplore cette enfilade de questions et invite plutôt l’opposant à venir en commission pour obtenir ses réponses. Concernant le rapport, il reconnaît « qu’il y a des choses satisfaisantes, d’autres à améliorer« . On peut noter que le rendement du réseau d’eau a augmenté et culmine à 72%. C’est au-dessus des ratios de Grenelle, « ce qui fait de Villeneuve l’un des meilleurs élèves« , pointe Xavier Belleville. Ce dernier affirme aussi qu’à chaque fois le délégataire répond aux interrogations des usagers.

Il a fait remarquer que le prix de l’eau a globalement augmenté sur la commune « pour répondre à de grandes ambitions sur l’eau et l’assainissement« . À titre d’exemple, le Grand Avignon et le délégataire se sont engagés dans le retraitement des boues des eaux usées en méthanisation : « Aller vers une autonomie énergétique, cela a un coût« , rappelle Pascale Bories. Le prix de l’eau reste tout de même à 2,95€/L en 2021 contre 3,88€/L en moyenne au niveau national.

Madeleine-Bres aura bientôt son rond-point

En revanche, l’opposition a salué la dénomination d’un carrefour avec le nom d’une femme. Le rond-point desservant l’impasse Bouvet, l’avenue Rheinbach et les commerces de la ZAC de la Combe s’intitulera « Madeleine-Bres ». Cette Gardoise est née le 25 novembre 1842 à Bouillargues et a été la première femme française à obtenir en 1875 le diplôme de docteur en médecine. En 1885, elle a aussi financé la création d’une crèche communale gratuite. Morgan Buisson estime que la féminisation des rues est importante surtout qu’à Villeneuve, « sur 330 voies communales, seules six portent le nom d’une femme. » Et comme le suggère Monique Novaretti, la commune fera une communication pour rappeler le rôle important de cette femme dans l’histoire.

Le changement nom de l’impasse du boulodrome a davantage suscité de questions. Elle se renommera « passage du Cardinal Jean de La Grange ». Premièrement parce qu’il n’y a pas ou plus le boulodrome à cet endroit. Ce qui valait aux riverains de régulières explications aux automobilistes désorientés. Deuxièmement, c’est une référence à ce cardinal d’Avignon, sous Grégoire XI, qui détenait de nombreux biens à cet endroit-là.

Plaine de l’abbaye et zone bleue en débat

Le conseil municipal s’est achevé avec deux questions orales du groupe Villeneuve Social, écologique et solidaire. Une portait sur la plaine de l’Abbaye et de la fuite de jeunes agriculteurs « qui ne parviennent pas à vivre de leur activité ». Blandine Arnaud, conseillère déléguée à l’Alimentation, revendique la réalisation de plusieurs actions, notamment autoriser les producteurs à installer des petits locaux techniques pour « stocker leur matériel et de vendre leur production sur place« . Très prochainement Le 7 décembre, la mairie signera aussi avec l’association El Manantial une convention pour occuper une parcelle municipale en permaculture, avec une visée pédagogique.

Le groupe d’opposition « Villeneuve Social, écologique et solidaire » a posé deux questions orales sur l’agriculture dans la plaine de l’Abbaye et sur la mise en place de parking en zone bleue. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La dernière question portait sur la mise en place du stationnement en zone bleue place Charles-David et sur le parking de la Chartreuse. Anne Daniel (Villeneuve Social, écologique et solidaire) liste « un véritable casse-tête » pour les riverains, des commerçants « qui se font verbaliser« … Xavier Belleville a rétorqué qu’une importante communication avait été faite en amont. Et que « cette mesure est prévue pour libérer les places du centre-ville et permettre à chacun de faire ses achats dans les commerces de proximité en limitant les voitures ventouses. » À cela s’ajoute le stationnement intégralement gratuit à Villeneuve, qui fait figure d’exception.

Marie Meunier

Et aussi… Combler les carences. La commune de Villeneuve-lez-Avignon va verser une subvention de 24 000€ à SFHE-Arcade pour construire 16 logements locatifs sociaux. Cette somme viendra en complément de l’aide mise en oeuvre par le Grand Avignon et montre la volonté de la Ville de sortir de sa situation de carence en termes de logements sociaux.

Oh oh oh. L’arbre de Noël revient cette année ! Les enfants des agents communaux auront droit à un cadeau tiré de la hotte de la « maire Noël ». Au total, la ville a prévu d’offrir 2 368 € de jouets et 1 280 € de chèques-cadeaux à 91 enfants.

Patrimoine. Une convention de partenariat va être signée entre la maire et l’Abbaye Saint-André. La Ville va attribuer aussi deux subventions pour aider les propriétaires à restaurer les toitures et charpentes de ce bâtiment, chef d’oeuvre de l’art classique du XVIIIe siècle. Une enveloppe exceptionnelle de 7 000€ et 1 200€ au titre de subvention classique. Une aide précieuse qui viendra compléter la campagne de mécénat en cours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité