A la uneAlès-CévennesPolitique

LÉGISLATIVES Martin Delord sur la 5e circonscription : « Oui, je suis candidat ! »

Martin Delord, élue PS du canton du Vigan et vice-président en charge des finances (Photo : Coralie Mollaret)
Martin Delord, élue PS du canton du Vigan et vice-président en charge des finances (Photo : Coralie Mollaret)

Réélu dès le premier tour aux départementales, l’élu apparenté PS du Vigan est officiellement candidat aux législatives sur la 5e circonscription. Un territoire convoité par de nombreux candidats de Gauche. 

Objectif Gard : Votre  candidature n’est pas une grande surprise… 

Martin Delord : Oui, j’y réfléchi depuis un certain temps. Mon envie est portée par des considérations plus morales que politiques, j’ai fonctionné comme ça depuis toujours. Sur ce territoire, j’ai bien été accepté. Récemment, j’ai pris contact avec le responsable du Parti socialiste, Arnaud Bord, pour lui faire part de ma démarche. J’en ai également informé les communistes. Je tiens à signaler que cette candidature est parrainée par la présidente du Conseil départemental, Françoise Laurent-Perrigot ainsi que l’ancien président du Département, Damien Alary, et l’ancien député, William Dumas. 

Le soutien de Françoise Laurent-Perrigot est-il un retour d’ascenseur pour votre soutien pour la présidente du Conseil départemental ? 

Non. D’ailleurs, il n’y a pas que moi qui ait soutenu Françoise Laurent-Perrigot. La présidente considère simplement que je peux faire le job. 

Le problème, c’est que sur cette circonscription il y a d’autres candidats à Gauche comme le communiste Sylvain André ou le socialiste Anthony Alarcon. Comment gagner en partant divisé ? 

On verra bien ! Vous regarderez les résultats des élections législatives de 2017 sur Wikipédia, il y avait beaucoup de candidats. Cette circonscription a le cœur à Gauche. Moi, j’y vais avec l’espoir de gagner bien entendu. C’est pour ça que j’annonce ma candidature assez tôt. J’irai à la rencontre de chaque maire du territoire et je vais bientôt annoncer un suppléant de poids très influent sur le territoire.  

Un indice ? 

Absolument pas.

Tant pis. Du coup, partirez-vous avec l’étiquette du Parti socialiste ? 

Non. Je me présente comme divers gauche, mais je sollicite le soutien du PS.

Les élections législatives sont corrélées à la présidentielle. Quel candidat allez-vous soutenir ? 

Moi j’ai parrainé la candidate PS, Anne Hidalgo, mais je pense qu’elle n’a aucune chance de l’emporter… On voit bien les intentions de vote dans les sondages. Si je la soutiens, c’est parce qu’elle est issue de ma famille de pensée. 

Propos recueillis par Coralie Mollaret 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité