Politique

EXPRESSO La vidéo-verbalisation va débarquer à Nîmes

Richard Schiven, nouvel adjoint à la sécurité (Photo : Coralie Mollaret)
Richard Schieven, nouvel adjoint à la sécurité (Photo : Coralie Mollaret)

Richard Schieven est le nouvel adjoint à la sécurité de Jean-Paul Fournier. Peu à peu, le policier retraité a mis en musique ses idées comme les nouvelles armes pour les policiers municipaux ou la vidéo-verbalisation.  

L'an dernier, l’arrivée de Richard Schieven a provoqué un petit séisme. Et pour cause : pendant 20 ans, les 160 agents ont été managés par Richard Tibérino. Pas facile d’entrer dans le costume et de vouloir imposer ses désidératas. Petit à petit, l'édile a trouvé sa place. L'un de ses premiers chantiers concernent l'allongement du temps de travail des agents pour atteindre les 1 607 heures par an, soit 35 heures par semaine à partir de janvier 2022. Une injonction gouvernementale sous peine de poursuites en justice. 

Cette mesure permettra d'avoir 20 agents présents sur le terrain le dimanche, nous dit-on du côté de la Ville de Nîmes. En plus du temps de travail, la Ville présentera en février une refonte de l’organisation de la police municipale. Richard Schieven bénéficie du concours d’un homme de l’ombre, le directeur général adjoint Philippe Debondue. Le but étant de mettre davantage d'agents sur le terrain avec la création d'une brigade anti-incivilité. Au-delà de l’organisation, Richard Schieven a fait monter d’un cran l’armement des policiers municipaux avec l’achat de 12 tasers pour les agents en VTT et 10 flash-balls pour les unités œuvrant la nuit.

Vidéo verbalisation en juin 2022 

Des mesures auxquelles le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier était un peu réticent au départ. Visiblement Richard Schieven a su trouver les mots pour le convaincre. L'édile l’assure : « il y aura des formations dispensées, notamment deux en cours d’années en plus de la formation initiale ». À 150 000€, ce nouvel équipement est « dissuasif et défensif » : « en 2020, 51 agents ont été blessés dans le cadre de leurs fonctions contre une vingtaine pour cette année.» En plus de l’armement, Richard Schieven a eu l’accord du maire pour installer prochainement 20 nouvelles caméras (dans les quartiers du centre-ville, Puech du Teil, Pissevin…).

En juin 2022 nouvelle étape : l'adjoint prévoit de passer à la vidéo-verbalisation comme c'est le cas à Avignon. Un agent jettera un œil sur les caméras pour épingler les conducteurs indisciplinés, notamment ceux qui se garent en double-file le long des boulevards de l’écusson. Nous voilà avertis...

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. D’abord saluer le travail des forces de l’ordre qui évoluent dans un milieu dangereux, comprendre et entendre leurs demandes pour améliorer leurs conditions de travail et de vie.
    Ensuite, se féliciter de la prise en compte par JP.Fournier des exigences des élus du R.N.
    Enfin, rappeler que nous devons couvrir le terrain au mieux avec des moyens humains adaptés.
    Et pour finir, interpeller la justice pour qu’elle se mette au diapason de notre police et de la … justice.

    Conseiller municipal Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité