GardNîmesPolitique

EXPRESSO Pour le maire de Moulézan, « les éoliennes sont les moulins à vent du XXIème siècle »

La mairie de Moulézan (Photo : Coralie Mollaret)

Le maire de Moulézan, Pierre Lucchini, espère obtenir l’an prochain le permis de construire pour implanter cinq éoliennes dans le bois de Leins. Un projet conditionné au résultat du second tour de la Présidentielle. 

C’est un projet qui est loin de faire l’unanimité sur le territoire. « Avant l’été, nous devrions obtenir l’accord de la DREAL (Direction régionale de l’environnement, l’aménagement du territoire et du logement) pour notre projet d’éolienne », espère le maire Pierre Lucchini. Retraité de l’armée, l’élu est maire depuis 2008 de la commune de 665 habitants. Il y a six ans, la société Quadran Energies, appartenant au groupe Total, travaille sur un projet d’implantation de cinq éoliennes sur le massif du bois de Leins à Moulézan.

Le maire y est grandement favorable : « Ces éoliennes modernes permettraient de produire l’équivalent de la consommation électrique de 11 000 personnes. » Et de poursuivre avec les retombées économiques du projet : « Ça rapporterait 100 000€ par an à la commune ! Quand on sait que notre budget annuel d’investissement est de 300 000€. » D’autres collectivités se verraient verser des taxes comme Nîmes métropole « à hauteur de 60 000€ au titre de la CVAE et 20 000€ en autres taxes pour le conseil départemental ». 

D’après ses calculs, Pierre Lucchini pense que la préfecture du Gard pourrait engager l’enquête publique puis délivrer à la commune le permis de construire en 2023. « On sait que le projet sera retardé à cause des recours… Pourtant ce projet présente un intérêt écologique et financier », plaide le maire. Sur le territoire, certains élus et administrés considèrent surtout ces mâts comme une pollution visuelle. « Les éoliennes sont les moulins à vent du XXIème siècle. Aujourd’hui, on ne voit même plus les installations électriques ! », rétorque Pierre Lucchini, avant d’indiquer : « Dans le Gard, il n’y a qu’un projet vers Beaucaire. C’est très compliqué de lancer un tel projet en raison des nombreux règlements à respecter. »

Sur l’éolien, les finalistes du second tour de la présidentielle sont à vents contraires. S’il est réélu, Emmanuel Macron envisage d’installer 50 parcs éoliennes pour que cette énergie représente 20% de la consommation d’électricité contre 7,9% aujourd’hui. Marine Le Pen, elle, n’entend pas engager de nouvelles constructions et propose même de démanteler celles qui existent. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Relire aussi :  LUNDI VILLAGE Le maire de Moulézan, Pierre Lucchini : « Notre projet éolien rapporterait 100 000€ par an »

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité