Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 17.08.2023 - C.Mi - 1 min  - vu 712 fois

ALÈS Incendie maîtrisé chez Cévennes Déchets, place au déblaiement

feu Cévennes Déchets

Ce jeudi matin, les fumées demeuraient visibles depuis l'Ermitage.

- Corentin Migoule

Si les fumées qui se dégagent encore du bâtiment incendié chez Cévennes Déchets sont toujours perceptibles à plusieurs kilomètres à la ronde, le feu est désormais maîtrisé par les sapeurs-pompiers engagés. L'heure est maintenant au déblaiement des déchets. 

Au troisième jour, l'incendie qui s'est déclaré ce mardi 15 août en fin d'après-midi dans le quartier de Tamaris, au niveau du toit d'un bâtiment industriel de l'entreprise Cévennes Déchets, est à présent maîtrisé par les sapeurs-pompiers, lesquels maintiennent toutefois un dispositif important avec pas moins de 20 soldats du feu mobilisés et dix véhicules.

feu Cévennes Déchets
Ce jeudi matin, les fumées demeuraient visibles depuis l'Ermitage. • Corentin Migoule

Pour autant, les fumées qui se dégagent toujours du bâtiment restent perceptibles à des kilomètres à la ronde, notamment depuis l'Ermitage (notre photo). Soumises à un léger vent du nord, elles recouvrent d'un voile grisâtre les quartiers des Cévennes et de Clavières notamment. "Les mesures prises sur place au plus fort de l’incendie ont permis d’écarter tous risques pour la santé des populations environnantes", prévient cependant le commandant Tanguy Salgues par l'intermédiaire d'un communiqué de presse.

Ainsi, le dernier nommé convie les riverains à "ne pas s’exposer inutilement, fermer portes et fenêtres, ne pas exposer les personnes fragiles et éviter la pratique du sport à proximité". Aussi, alors que le feu maintenu dans l’enceinte initiale ne présente plus de risque de se propager au reste de l’entreprise, les pompiers s'attaquent désormais à d’importantes actions de déblaiement des 900 m³ de déchets impactés par le feu. "Ces actions décisives ont pu débuter ce matin avec la mobilisation sur site d’une entreprise spécialisée", indique le communiqué, lequel précise qu'elles peuvent durer "plusieurs jours".  

C.Mi

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio