Publié il y a 1 an - Mise à jour le 25.07.2022 - marie-meunier - 1 min  - vu 1222 fois

ALÈS Une cagnotte pour les sapeurs-pompiers et "faire un peu plus que leur dire merci"

Le feu de Bordezac et les pompiers à la lutte sur chaque maître carré. Photo Sdis/30

Aider "ces hommes qui ne comptent pas leurs heures", "ces hommes qui ont le sens du devoir", "ces hommes qui risquent leur vie". C'est le souhait de Marylin Delmas, une infirmière alésienne à la retraite. Elle a lancé mercredi soir une cagnotte en ligne pour collecter des fonds qui seront reversés à la Fédération française des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). 

Tout est parti d'une volonté collective, "en en parlant avec des gens", explique Marylin Delmas. Au cours de sa carrière, elle-même a côtoyé les soldats du feu. Certains ressortent gravement blessés d'intervention, d'autres y laissent la vie. Au moment où le pays est touché par la sécheresse et de nombreux incendies, notamment en Gironde, l'Alésienne a eu envie de "faire un peu plus que leur dire merci oralement".

Pour l'instant, la cagnotte débute juste et culmine à près de 300 €. Elle est ouverte jusqu'à fin-septembre et peut-être prolongée si besoin. "L'argent sera reversé à la Fédération des sapeurs-pompiers de France qui le redispatchera, notamment à l'oeuvre des pupilles orphelins ou pour le confort des pompiers en leur achetant du matériel", explique l'ancienne infirmière, qui a pris contact avec la Fédération bénéficiaire pour présenter son initiative. Dans ses plus hauts espoirs, elle espère récolter 200 000 €, mais elle assure : "Chacun peut donner dans ses moyens. Même les plus petits dons sont les bienvenus. Ce sont les petits ruisseaux qui font de grandes rivières."

Marie Meunier

Pour donner, vous pouvez vous rendre sur le site Internet de la cagnotte en ligne en cliquant ici. 

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio