Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 27.07.2018 - anthony-maurin - 2 min  - vu 2367 fois

NÎMES Passation de commandement au 4ème RMat

Le colonel Benoît Léger a passé son commandement au lieutenant-colonel Olivier Breton (Photo Anthony Maurin).

À Saint-Césaire, le 4ème Régiment du Matériel (Photo Anthony Maurin).

Cela faisait deux ans qu'il était en fonction à Saint-Césaire à la tête du 4e régiment de matériel basé à Nîmes. Le colonel Benoît Léger, chef de corps, est appelé à un autre poste et a donc dû passer son commandement au lieutenant-colonel Olivier Breton.

Sous la chaleur étouffante et sur la place d'arme surchauffée, militaires, civils, anciens combattants et élus s'étaient donnés rendez-vous pour suivre cette passation de commandement. Le 4e RMat, pour les intimes, est basé à Nîmes depuis le mois de juillet 1999, comporte environ 1 100 personnels (militaires et civils) et est établi sur six sites dont deux à Nîmes, ceux de Saint-Césaire et du camp des Garrigues (les autres étant à Miramas, Carpiagne, Draguignan et Canjuers).

(Photo Anthony Maurin).

Le régiment assure des missions de soutien technique et d’approvisionnement au profit de nombreux régiments, essentiellement de la 6e brigade légère blindée. Régiment à vocation opérationnelle, il est régulièrement projeté sur tous les théâtres d’opérations extérieurs, démontrant chaque fois son aptitude à la maintenance opérationnelle.

En septembre il prendra le commandement du groupement tactique logistique déployé au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane. Il participe également à la mission Sentinelle depuis 2015, l’une de ses unités étant actuellement déployée à Metz.

Les élus et représentants de l'Armée (Photo Anthony Maurin).

Comme emblème, le dieu mythologique Vulcain, dieu du feu et du travail forgeant un sabre, rien que ça. Remises de médailles, Marseillaise et témoignages de satisfactions ont agrémenté cette passation de commandement.

(Photo Anthony Maurin).

Le général de division André l'a dit aux troupes, " Le colonel Léger a réalisé un commandement remarquable. C'est un homme de conviction et son régiment était connu pour sa forte culture du terrain. C'est un bilan remarquable qu'il rend après deux ans de commandement. Mais ce qu'il a réalisé, il ne l'a pas fait sans vous ! Le collectif est la marque du 4e RMat et elle vient d'être réaffirmée. L'humanité est la qualité première d'un chef. Léger, vous pouvez partir avec le sentiment du devoir accompli, comme le dit la devise : servir sans subir. "

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio