Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.11.2021 - anthony-maurin - 3 min  - vu 174 fois

REDESSAN Même en hiver, le 35mm fait rêver

Une projection en 35mm c'est quand même quelque chose en été comme ici, ou en hiver bien au chaud ! (Photo Asso JPB)

À Redessan, au moment de Noël, le restaurateur de films du patrimoine Jean-Paul Boyer (1921-1974) invitait les enfants du village pour une séance de dessins animés dans la salle de projection de son laboratoire cinématographique.

Qui est ce Boyer, sauveur des Méliès, Lumière, Chaplin, Linder ? Indissociables de la naissance du cinéma, les pellicules à support nitrate disparaissaient bien avant les acteurs qu’elles avaient fait connaître au public. Sous l’effet du temps, leurs émulsions se couvraient de taches d’humidité, la moisissure rongeait le film ; leurs perforations devenaient aussi cassantes que du verre. Sans doute inspiré par son père, qui organisait pour Pathé des projections foraines dans les villages du Gard, Jean-Paul Boyer fut un des tout premiers à s’intéresser à la restauration des films. De 1954 à 1958, il dirigea à Paris un laboratoire de recherches de la société Debrie, alors principal producteur de matériel cinématographique...

Boyer revint s’installer en 1959 dans son village natal, Redessan. Dans la propriété familiale, il fonda un laboratoire dédié à la restauration de films anciens. Il y inventa plusieurs procédés permettant de donner une nouvelle jeunesse à des films de Méliès, Lumière, Keaton, Chaplin ou Linder, considérés comme perdus jusqu’à ce que Boyer les sauve. La Cinémathèque française, Pathé ou la Gaumont, mais aussi des studios américains (Warner, Fox, MGM) : bientôt les cinémathèques du monde entier confièrent leurs bobines les plus précieuses au Laboratoire Boyer, sis impasse George-Méliès à Redessan. Entouré de sa femme, de son fils et de quelques collaborateurs, il travailla et inventa jusqu’à ce qu’un cancer le terrasse en 1974. Le laboratoire de Redessan ferma en 1983, vite oublié de tous après avoir sauvé plusieurs centaines de films venus du monde entier.

Jean-Paul Boyer (Photo Archives municipales Nîmes fonds Hervé Collignon)

En souvenir, l’association "Jean-Paul Boyer, culture et cinéma à Redessan" propose trois projections en pellicule argentique 35 mm les 17 et 18 décembre 2021 à la salle des fêtes Numa-Gleizes, avenue de la République à Redessan. Chaque film sera précédé d’actualités et de publicités de l’époque, mais comme la situation sanitaire l'impose, le "pass" sera demandé à l’entrée.

La programmation des projections en 35 mm est, encore une fois, ambitieuse avec dès le vendredi 17 décembre à 18h30 le film "Mélodie en sous-sol", un film policier d’Henri Verneuil (1963) avec Jean Gabin et Alain Delon en complices. C'est aussi et surtout la toute première rencontre au sommet entre deux monstres sacrés du cinéma français sur des dialogues signés Michel Audiard (entrée fixée à 4 euros, gratuite pour les adhérents de l'association).

Le samedi 18 décembre à 15h, place à un film très spécial, Les Schtroumpfs, un film d’animation de J. Hanna et W. Barbera d’après l’œuvre de Peyo. Ne vous méprenez pas, nous parlons de bobines en 35mm donc pas des nouveaux films numérisés ! Celui-là date de 1984 et aura sa séance accessible contre un euro (gratuit pour les adhérents).

À 18h30, "In the Mood for Love", le drame romantique de Wong Kar-Wai avec Maggie Cheung et Tony Leung (2000, en VOST) sera projeté pour les amoureux du genre. Avec un prix d’interprétation masculine à Cannes, le César du meilleur film étranger, ce film vaut la peine d'aller jusqu'à Redessan pour en apprécier tous les nuances filmées sur une pellicule de 35mm. "Combien de films comme celui-ci voit-on dans une vie ? Quatre, cinq, moins peut-être ? In the Mood for Love est unique. Unique comme tous les films parfaits", disait Pascal Mérigeau, dans Le Nouvel Observateur. Le tarif de la séance est de quatre euros mais reste gratuit pour les adhérents.

"Jean-Paul Boyer – Culture & Cinéma à Redessan" 1960, chemin du Mas Pascaly 30129 Redessan. www.boyer-cinema.fr. Mail : associationjpboyer@gmail.com

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais