Publié il y a 1 an - Mise à jour le 11.06.2023 - Corentin Migoule - 3 min  - vu 995 fois

ALÈS La programmation 2023/2024 du Cratère a été présentée à la presse

Olivier Lastate

Olivier Lastate a fait coup double en présentant à la fois Cratère Surfaces et la saison à venir. 

- Corentin Migoule

Ce mercredi 7 juin avait lieu la conférence de presse de présentation du 24e festival Cratère Surfaces. En marge de ce rendez-vous, le directeur de la scène nationale alésienne Olivier Lataste a dévoilé aux médias la programmation de la saison 2023/2024 du Cratère, quelques jours avant l'annonce officielle au public ce mardi 13 juin en soirée. 

Le programme de la saison prochaine était fraîchement sorti de l’imprimerie ce mercredi 7 juin quand Olivier Lataste l'a présenté aux médias locaux à l'occasion d'une conférence de presse prioritairement axée sur le 24e festival Cratère Surfaces et son focus catalan du 6 au 8 juillet. Son visuel, affublé de la mention "La culture, c’est vous !", traduit la volonté de "donner la primeur aux spectateurs".

Articulée autour d'une soixantaine de rendez-vous dansés ou dansants, la saison 2023/2024 qui sera présentée au grand public ce mardi 13 juin dans la Grande salle du Cratère à partir de 19h s'ouvrira avec la Grande Expo, dès le 9 septembre. Les photographies de tous les participants de cette grande collecte opérée en début d'année de janvier à avril y seront présentées.

Olivier Lastate
Olivier Lastate a fait coup double en présentant à la fois Cratère Surfaces et la saison à venir.  • Corentin Migoule

Parce qu'il s'est efforcé d'être bref et concis, Olivier Lataste, directeur du Cratère, a fait un bond dans le temps pour atterrir deux mois plus tard, en novembre, avec le fameux partenariat renouvelé avec la Verrerie dans le cadre de Temps de cirques, à partir du 9 novembre et le spectacle Révolte ou tentatives de l'échec dans la grande salle du Cratère. Entre temps, un habitué de l'Ombrière à Uzès, Patrick Timsit, aura livré à deux reprises (10 et 11 octobre) son énigmatique spectacle intitulé Adieu...peut-être. Merci... c'est sûr.

Un autre partenariat, inédit pour le coup, a été initié avec l'entité anduzienne Jazzoparc et se matérialise notamment par Mélusine de Cécile McLorin Salvant (21 novembre à 20h30), "l'une des plus belles voix de la scène internationale". Plus tard, "pour fêter Noël comme il se doit", le directeur de la scène nationale a fait naître la première édition de "Cratère en fête", du 4 au 23 décembre. En couple ou entre amis, en famille ou en solo, il y en aura pour tous les âges et pour tous les goûts, puisque la programmation composée de théâtre musical, cirque et magie, a été élaborée pour plaire "de 0 à 101 ans"

"Le 21 décembre on va envoyer du lourd avec une soirée en trois parties", prévient Olivier Lataste, qui "tease" ainsi deux spectacles de la compagnie Mazelfreten notamment. 48 heures plus tard, le 23 décembre, l'association All'Style réunira une partie des meilleurs danseurs du monde pour un battle de breakdance d'exception à quelques mois des JO de Paris. La présence de l'humoriste Alex Vizorek fera aussi figure de temps fort le 3 février 2024 à l'occasion du Carnaval des animaux avec l'orchestre national Avignon-Provence.

Une présentation de mi-saison reconduite

Parce que "les femmes font bouger le monde", elles seront mises à l'honneur du 8 au 16 mars à travers "des musiciennes, des chorégraphes et des metteuses en scène". Marquée par une forte tonalité "danse", cette saison 2023/2024 atteindra l'un de ses sommets artistiques le vendredi 15 mars en accueillant la grande chorégraphe qu'est Anne Teresa de Keersmaeker. Quelques jours plus tard, le septième art, avec son 42e Festival Itinérances, enivrera Alès du 22 au 31 mars.

Les 20 et 21 avril, puis les 27 et 28 du même mois, la première édition du Festival des cultures gitanes conçue dans l'optique de "mettre en valeur la communauté gitane d'Alès" enflammera le parvis du Cratère. Son contenu intégral sera dévoilé en janvier lors de la désormais traditionnelle présentation de mi-saison, reconduite après son succès en début d'année.

Plus que jamais cette saison, la dernière intégrale avant d'envisager une saison partiellement élaborée hors les murs, Alès et sa scène nationale s'ouvrent sur le monde. En témoigne la démarche entreprise par André Bonneau, directeur de la communication du Cratère, qui s'échine à intégrer de nouveaux partenaires économiques via la création récente d'un "relais culture" avec les entreprises locales. Objectifs : rajeunir le public et conserver un taux de remplissage élevé (87 % de moyenne cette saison) en poursuivant la hausse du nombre d'abonnés, passé de 2 500 à 3 300 cette année. 

La rénovation du Cratère entamée en 2025

Les travaux de rénovation du Cratère, chiffrés à un peu plus de 10 millions d'euros, devraient débuter au printemps 2025. La saison 2025-2026 devra s'envisager hors les murs. C'est la raison pour laquelle l'Agglo réfléchit à la construction d'une salle éphémère de 500 places en capacité d'accueillir des spectacles de haute-volée pendant la phase de réhabilitation de la scène nationale. La sélection de l'architecte devrait intervenir en octobre prochain.

Corentin Migoule

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio