Environnement
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 15.02.2023  - 3 min  - vu 740 fois

GARD Alerte pollution : "Les concentrations en particules fines dans l'air restent à un niveau moyen journalier élevé"

Dominique Tilak

Dominique Tilak, directrice générale d’Atmo Occitanie.

- Photo : Atmo Occitanie.

L'épisode de pollution de l'air persiste dans le Gard. Atmo Occitanie, observatoire agréé pour assurer la surveillance de la qualité de l’air, a déclenché lundi une procédure d'alerte, toujours en cours ce mercredi.  

La conjugaison d'une masse d'air stable sans vent, de températures basses en début de journée et d'une faible hauteur de couche de mélange entraine une accumulation des particules fines émises par les activités humaines, notamment le chauffage au bois et le trafic routier. Faisant suite à une procédure d'information, une mesure d'alerte a été déclenchée depuis lundi par Atmo Occitanie pour le département. "Nous sommes sur une persistance de l'épisode de pollution, les concentrations en particules fines dans l'air que nous respirons restent à un niveau moyen journalier élevé qui dépasse les 50 microgrammes par m3 de particules fines", indique Dominique Tilak, directrice générale d'Atmo Occitanie. 

Épisode de pollution de l'air

Atmo Occitanie déclenche entre 30 et 35 procédures d'information et d'alerte par an dans la région. Cet épisode de pollution de l'air dans le Gard est inquiétant du fait de sa persistance.

"Plus l'épisode est long, plus nos organismes sont soumis à une agression", d'autant plus importante chez les populations sensibles ou vulnérables, c'est-à-dire les diabétiques, les immunodéprimées, celles souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux, les femmes enceintes, les nourrissons, les jeunes enfants, les plus de 65 ans, les asthmatiques etc. "Notre rôle, c'est d'informer ces personnes de façon à ce qu'elles sachent que si elles ressentent des symptômes (gêne respiratoire ou cardiaque, NDLR) par exemple, cela peut être lié à cette problématique de pollution atmosphérique. Elles doivent réduire leurs activités et consulter leur médecin(*)."

Au-delà du Gard, cet épisode concerne plusieurs départements de la Vallée du Rhône où les préfets ont dû mettre en oeuvre des recommandations sanitaires et des mesures d'urgence pour réduire les émissions de polluants. Des mesures qui concernent les professionnels, notamment les industriels comme les particuliers. "Nous avons par exemple des particules fines issues de dispositifs de chauffage à bois et il est donc recommandé quand on peut se chauffer autrement de le faire sur ces périodes de forte pollution", explique Dominique Tilak. Le niveau d'alerte est maintenu ce mercredi 15 février. L'évolution de la situation qui dépend des conditions météorologiques et des efforts en matière de réduction d'émissions de polluants, sera communiquée dans la journée.   

Les recommandations et mesures d'urgence mises en oeuvre dans le Gard

À la maison-travail : reportez les travaux d’entretien ou de nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis. Respectez l’interdiction des brûlages à l’air libre et l’encadrement des dérogations. Arrêtez, en période de chauffe, l’utilisation des appareils de combustion de biomasse non performants (foyers ouverts, poêles acquis avant 2002). Maîtrisez la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation). Lors de vos déplacements : limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage et aux transports en commun. Privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo). Différez, si possible, les déplacements pouvant l’être. Modérez votre vitesse de 20 km/h sur toutes les voies de circulation, dans la limite de 70 km/h. Secteur agricole : reportez les épandages agricoles de fertilisants ainsi que les travaux du sol et l’écobuage. Secteur fluvial : raccordement électrique à quai des bateaux fluviaux en substitution à la production électrique de bord par les groupes embarqués Secteur industriel : réductions des émissions de polluants conformément aux arrêtés préfectoraux spécifiques les concernant.

*En cas de symptômes, vous pouvez également consulter la permanence Air Santé  au 05 61 77 94 44.

>> À lire aussi : GRAND AVIGNON. Alerte pollution, sept communes gardoises en circulation différenciées ce mercredi.

Environnement

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio