Publié il y a 1 an - Mise à jour le 02.03.2023 - TA - 2 min  - vu 647 fois

BAGNOLS/CÈZE Un nouveau président pour Bagnols commerces

Nicolas Orgiazzi succède à Florence Meseguer à la présidence de Bagnols commerces

- Photo : Thierry Allard

Après cinq ans à la tête de l’association Bagnols commerces, qui compte près d’une centaine de membres parmi les commerçants de la troisième ville du Gard, Florence Meseguer a passé la main ce mardi soir lors de l’assemblée générale de l’association.

Place aux jeunes, ou du moins à un jeune à la présidence de l’association en la personne de Nicolas Orgiazzi, de la boutique le Boudoir, rue de la République, âgé de 33 ans. « J’essaierai de faire du mieux possible pour réunir tout le monde, et il nous faudra bien sûr l’aide de la mairie pour mettre en place nos animations », lancera le nouveau président.

Sa tâche sera relevée, tant l’ambiance au sein des commerçants du centre-ville de Bagnols est morose. « 2022 a été une année compliquée dans le commerce », reconnaît la présidente sortante d’une association qui a organisé, avec la mairie, de nombreuses animations tout au long de l’année, notamment à Noël, où « il y a eu un peu de monde, mais moins que ce qu’on pensait », estime-t-elle. Avec également « des choses à revoir » dans l’organisation, notamment le marché de Noël, qu’elle a initié avec Bagnols commerces, déplacé cette année place Jean-Jaurès.

Globalement, les commerçants ne manquaient pas de griefs et l’ont fait savoir au premier adjoint au maire, Maxime Couston. Après avoir noté les reproches en termes de communication ou encore de propreté urbaine, notamment rue de la République, l’élu défendra l’action de la mairie, rappelant par exemple le soutien de la commune à l’association pour ses activités, le passage de 20 minutes à une heure de stationnement gratuit, ou encore les aides pour la rénovation des façades, notamment commerciales, dans le cadre de l’Action coeur de ville. « On fait ce qu’on peut pour valoriser la ville », affirmera le premier adjoint, arguant des travaux récemment effectués ou en cours. Cependant, « la belle époque du commerce, on sait qu’elle est finie et ce n’est pas propre à Bagnols », reconnaîtra Maxime Couston, lui même ancien commerçant du centre-ville.

TA

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio