Publié il y a 1 an - Mise à jour le 05.04.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 1287 fois

LAUDUN-L’ARDOISE Nouvelle démission dans la majorité municipale

Mardi soir, lors de la séance du conseil municipal de Laudun-l'Ardoise

- Photo : Thierry Allard

Une absence a été remarquée mardi soir lors de la séance du conseil municipal de Laudun-l’Ardoise, à la salle Édith-Piaf : celle de la 2e adjointe au maire, Jessica Abate.

Depuis quelques heures déjà, la rumeur d’une démission de l’élue bruissait, elle a été confirmée par le maire Yves Cazorla en fin de conseil : « Jessica Abate a démissionné, la préfète a accepté aujourd’hui (mardi, NDLR) sa démission. J’en prends acte, je la remercie pour tout ce qu’elle a fait depuis cinq ans. » Et le maire d’admettre tout de même « un pincement au coeur », tout en refusant d’en dire plus sur les raisons de cette démission.

L’important est ailleurs : déjà affaibli par la démission de sept de ses élus du groupe majoritaire en 2021, Yves Cazorla voit sa majorité s’amincir encore, pour ne compter que 20 (ou 21, lire plus bas) élus. « J’avais dit que nous avions de la marge, c’est le cas », dira le maire au micro. D’après l’opposition, cette marge est d’un seul élu, avant la possibilité de provoquer de nouvelles élections. D’après le maire, c’est deux, puisque Mohamed Berkane, issu de la liste de Philippe Pecout, a décidé de siéger avec la majorité.

Reste désormais à se réorganiser. « Il est encore trop tôt pour savoir comment on va s’organiser pour combler ce départ, nous allons y travailler dans les prochains jours », dira le maire. Un maire qui a fait passer son budget mardi soir : un budget de 18,2 millions d’euros, dont 13,1 pour le fonctionnement et 5,1 pour l’investissement. Yves Cazorla le défendra en parlant de « gestion rigoureuse » dans un contexte tendu par l’explosion des prix de l’énergie, en ayant notamment désendetté la commune, tout en ayant investi « 5,3 millions d’euros en 5 ans, ce qui est très correct pour une ville comme la nôtre. »

Mardi soir, lors de la séance du conseil municipal de Laudun-l'Ardoise • Photo : Thierry Allard

Le débat désormais habituel se lancera : l’opposition demandera de baisser les impôts par la voix de Patrick Pannetier, le maire lui répondra que cette même opposition avait voté des hausses d’impôts à l’Agglomération, l’opposition reviendra à la charge avec Patrick Pannetier et Laetitia Guyon-Roudil en évoquant les excédents budgétaires (3,8 millions d’euros en 2022) qui devraient permettre de baisser les impôts, le maire rétorquera en arguant qu’il gérait prudemment les finances publiques.

Philippe Pecout reprendra en affirmant que « 500 communes baissent leurs impôts locaux en 2023 », avant de sous-entendre que l’impact de la hausse des coûts de l’énergie avait été surestimé par le maire. Le maire lui répondra sur l’énergie que le chiffre de 647 000 euros de surcoût donné par la mairie était le fruit d’une « moyenne de consommation sur 3 ans avec les tarifs actuels, mais on va essayer d’avoir moins », en appliquant le plan de sobriété annoncé il y a quelques semaines. Le budget sera voté avec les 4 voix contre de l’opposition.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio