Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 11.09.2023 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 391 fois

TOURISME En Occitanie, calendrier, climat et pouvoir d'achat font de 2023 une saison contrastée

Le tourisme en Occitanine c'est aussi ça ! (Photo CRTL Occitanie).

- (Photo CRTL Occitanie).

Voici la conjoncture touristique pour les mois de juillet et août en Occitanie selon le Comité régional du tourisme et des loisirs d'Occitanie.

L'amphithéâtre de Nîmes attire le tourisme, y compris avec l'échange de maisons (Photo Archives Anthony Maurin).

Les caractéristiques de la saison sont composées par les grandes tendances de fréquentation, les comportements touristiques et les spécificités de la saison en Occitanie.

Disons simplement que cette année, le coeur de saison a été placé sous le signe d'une certaine stabilité par rapport à 2022 (qui reste une des années record du tourisme en Occitanie) mais qui révèle cependant de fortes disparités.

La fréquentation, satisfaisante mais avec une inflation qui fait logiquement baisser la consommation, est toutefois à noter. Concernant les types d'hébergements touristiques, la hausse du locatif en plateforme, la stabilité des campings et une légère baisse des hôtels sont aussi à noter.

Si on parle des types d'espaces, c’est Lourdes qui est en très forte hausse, dans le même temps que le Massif Central et les Pyrénées sont en progression et que le littoral se retrouve en légère baisse.

En canoë sous le Pont du Gard (Photo Office de Tourisme Nîmes).

Deux pics de fréquentation ont été constatés lors du week-end du 14 juillet et de façon encore plus marquée pour celui du 15 août, comme chaque année. Lors de la dernière semaine de vacances, les professionnels annoncent une hausse de 15 % par rapport à l'année dernière. Les prévisions pour l'arrière-saison révèlent un mois de septembre plein de promesses sur le littoral et à Toulouse avec la Coupe du Monde de rugby.

Une perspective de fréquentation 2023 (nuitées) qui devrait permettre d'atteindre le niveau de 2022 sous réserve d'une arrière-saison favorable.

Le tourisme sur le littoral, comme ici non loin d'Aigues-Mortes, sera l'une des deux clés du contrat qui concerneront le Gard. L'autre sera le tourisme en pleine nature (Photo Archives OT Aigues-Mortes)

Les réservations de dernière minute ne font que croître, tout comme le niveau d'exigence. Les contraintes financières demeurent la principale raison de non-départ en vacances cet été. Enfin et concernant les spécificités de la saison en Occitanie, la mobilité ferroviaire est au plus haut niveau, dopée par les billets de train à un euro et l'Occitanie Rail Tour. 

Le tourisme en Occitanine c'est aussi ça ! (Photo CRTL Occitanie). • (Photo CRTL Occitanie).

Pour les responsables du Comité régional du tourisme et des loisirs : « Après une saison estivale 2022 atteignant des niveaux record pour certaines destinations, et une saison printemps 2023 globalement positive, la fréquentation du coeur de l'été 2023 semble s'inscrire dans une certaine stabilité, même s'il reste encore deux semaines complètes de vacances scolaires françaises à date de la présente analyse (...), et une arrière-saison pour laquelle les destinations sont plutôt optimistes. »

Devant l'Office de Tourisme de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Bonnes perspectives pour l'arrière-saison

« La fin de l'été et le mois de septembre s'annoncent plutôt satisfaisants pour les destinations répondantes puisque 35 % s'attendent à une progression de la fréquentation et 30 % à une stabilité. Les destinations ont peu de visibilité pour le mois d'octobre ainsi que pour les vacances de la Toussaint. Reprise du tourisme d'affaires pour les espaces urbains, vacances des retraités et des familles sans enfants pour les zones littorales et rurales, sans oublier la Coupe du Monde de Rugby qui s'annonce dès le 8 septembre 2023 et qui devrait favoriser le rayonnement des villes hôtes mais aussi de leur proximité... Autant d'éléments qui devraient favoriser positivement le tourisme en France pour les prochaines semaines », poursuit le Comité régional du tourisme et des loisirs.

Les locaux de l’office de tourisme se trouvent désormais face aux arènes. • Coralie Mollaret

Pour un premier bilan, très provisoire, parlons des nuitées touristiques (tous modes d'hébergements confondus). Après une avant-saison au calendrier très favorable aux départs en vacances, l’Occitanie voit sa fréquentation touristique se stabiliser sur le cœur de l’été par rapport à 2022.

La région enregistre 78 millions de nuitées touristiques sur la période juillet-août dont deux tiers auprès de clientèles françaises (une proportion stable par rapport à 2022). Depuis le début de l’année 2023, la région comptabilise à fin août 161 millions de nuitées touristiques, principalement auprès de clientèles françaises avec un volume stable toutes clientèles confondues par rapport à 2022 (+1 %) avec toutefois une évolution de +6 % des nuitées internationales, notamment européennes.

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio