Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 08.07.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 830 fois

PONT-SAINT-ESPRIT K Net Partage vient en aide au jeune Emanuel et sa famille

La famille a besoin de fonds pour acheter du matériel médical pour leur garçon atteint d'une maladie rare
k net partage aide famille emanuel handicap

Le président de K Net Partage, Laurent Gautier, et Chantal Pionnier, la trésorière, ont remis un chèque à la famille du petit Emanuel.

- photo Marie Meunier

À Pont-Saint-Esprit, Murillo, sa femme et leurs cinq enfants sont dans une situation qui devient de plus en plus compliquée. L'association K Net Partage leur a remis un chèque de 1 500 € pour les aider. Mais il manque encore de l'argent pour que la famille puisse acheter le nécessaire pour Emanuel, un de leurs enfants, atteint d'une maladie rare. 

Efraim et Emanuel sont deux jumeaux de trois ans. Le premier est atteint d'autisme et bénéficie d'une bonne prise en charge. C'est plus compliqué pour son frère polyhandicapé, Emanuel : "Il a le syndrome de West", indique Murillo, son papa, qui le tient sur son épaule. L'enfant garde d'importantes séquelles motrices et ne parvient pas à se tenir debout. Les tâches les plus courantes sont compliquées. La famille vit au 4e étage d'un immeuble sans ascenseur et le papa doit descendre et remonter Emanuel dans ses bras, au moins quatre fois par semaine, pour l'emmener à ses différents rendez-vous médicaux. 

Pour se rendre la vie plus facile, la famille aimerait une poussette adaptée au handicap d'Emanuel, qui permettrait à l'enfant d'être bien installé en toute sécurité. Problème, l'équipement coûte plus de 6 000 €. Ils ont également besoin d'un transat et d'un surélévateur de bain pour faciliter le moment de la douche. Là encore, il y en a pour plus de 450 €. La famille d'origine brésilienne, installée en France depuis 2016, n'en a pas les moyens. D'autant que leur titre de séjour n'est plus à jour, "et ça bloque toutes les aides : la Caf, le logement social...", déplore Murillo. 

"Le but maintenant est de trouver le reste de la somme"

Le quotidien est devenu difficile entre le handicap, la promiscuité dans cet appartement dont les murs sont couverts de moisissures par endroits. Aujourd'hui, la famille demande de l'aide. L'association gardoise K Net Partage, qui soutient les enfants vulnérables grâce au fruit de la revente de canettes, a déjà réuni 1 500 € pour financer une partie du matériel médical d'Emanuel. "Ça nous tenait à coeur. Le but maintenant est de trouver le reste de la somme pour couvrir toute l'enveloppe", indique Laurent Gautier, le président de l'association. 

En enlevant la contribution de la MDPH (Maison départementale pour les personnes handicapées), il reste encore 2 900 € à trouver. L'association K Net Partage lance un appel à la générosité et espère trouver des mécènes pour aider cette famille. 

Vous pouvez contacter l'association et son président Laurent Gautier en cliquant ici. 

Marie Meunier

Société

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio