Politique

ST-GÉNIÈS-DE-COMOLAS Vœux : le maire donne les grandes lignes de 2015

Le maire de Saint-Géniès-de-Comolas Olivier Jouve, samedi soir lors de la cérémonie de voeux (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire de Saint-Géniès-de-Comolas Olivier Jouve, samedi soir lors de la cérémonie de voeux (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il était temps : le maire de Saint-Géniès Olivier Jouve a attendu le 31 janvier au soir pour présenter ses vœux à la population dans un foyer socio-culturel plein comme un œuf.

Devant une assistance composée de saint-génièrois mais aussi d’élus et notamment de la conseillère générale PS sortante Nathalie Nury, à qui Olivier Jouve sera opposé pour les départementales sous les couleurs du « Bon Sens Gardois », le maire est d’abord revenu sur les attentats du début du mois.

« C’est un des piliers de notre République qui a été touché : la liberté (…) Les français ont montré au monde entier et aux terroristes que la France a perdu 17 d’entre eux, mais qu’elle n’a pas mis un genou à terre », a notamment déclamé Olivier Jouve, avant de s’en prendre aux « ‘Français’ avec des guillemets, qui après avoir bénéficié de notre République, se sont retournés contre elle. Les Français ont compris qu’il existe une menace de l’intérieur. »

Le maire a également fustigé le fait que « depuis quelques années, les valeurs laïques sont bafouées à l’école, dans les administrations, dans la rue. En acceptant ces faits, ce sont nos fondamentaux républicains que nous mettons en péril », puis a rendu hommage aux victimes et aux forces de l’ordre.

« Il est temps de voir autre chose »

Revenant à l’échelle locale, Olivier Jouve a d’abord rappelé que « les baisses des dotations de l’Etat sont bien là, aux alentours de 50 000 euros pour la commune (…) la marge de manœuvre s’est réduite. » Le maire a ensuite lancé ce qui a peut-être été la seule phrase faisant allusion aux prochaines départementales, estimant que « malgré ce contexte morose, il est temps de voir autre chose, peut-être une autre politique. »

Le maire a poursuivi en faisant quelques annonces concernant l’année à venir : « dans les prochains jours, nous allons lancer une action pour proposer une mutuelle groupée. C’est une action menée conjointement avec d’autres villages, Roquemaure, Lirac, Saint-Laurent-des-Arbres, Montfaucon et Tavel. Nos amis de Vaucluse l’ont fait, les garanties augmentent et les prix baissent, c’est vraiment vertueux. »

Concernant la jeunesse, Olivier Jouve a annoncé la mise en place « du permis jeunes, une aide de 300 - 400 euros attribuée aux candidats retenus en échange de services à la collectivité. Là aussi ce sera vertueux, et du pouvoir d’achat en plus pour les familles. C’est pour début février. »

En ce qui concerne la voirie, « un programme va être lancé », notamment rue de la Treille et rue du Puits, ou encore « des travaux d’embellissement de la place du 11-Novembre ». Le projet de résidence en partage pour les séniors, de maison de santé et de salle polyvalente « avance, mais nous butons sur le permis de construire » a expliqué le maire, dénonçant « toutes ces réglementations qui se contredisent entre elles. »

Question sécurité enfin, le premier magistrat a annoncé l’installation de plusieurs caméras, l’embauche d’un ASVP chargé de prévenir « la négligence et l’incivilité » et la réactivation du dispositif « Voisins Vigilants », avant de lancer « soyons vigilants à chaque niveau de compétence. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité