Société

ALÈS Proviseur au lycée JBD : « La laïcité doit s’inculquer dès le CP « 

François Martinez, proviseur du lycée Jean-Baptiste Dumas d'Alès. EL/OG
François Martinez, proviseur du lycée Jean-Baptiste Dumas d'Alès. EL/OG

Depuis la rentrée, Radio Grille Ouverte a lancé une émission mensuelle dédiée à l’actualité, avec un invité fil rouge interrogé par les médias locaux que sont RGO, Midi Libre, La Marseillaise, Radio Totem, Radio Interval et Objectif Gard. Jeudi dernier, c’est François Martinez, proviseur au lycée JBD d'Alès depuis la rentrée 2015, qui répondait aux questions des journalistes.

Les journalistes : Quel bilan tirez-vous de cette première année au lycée Jean-Baptiste Dumas ?

François Martinez : Un bilan très positif. Il était question pour moi de mesurer les enjeux et de prendre la température de cet établissement complexe.

LJ : Comment avez-vous géré les attentats à Charlie Hebdo ?

FM : Il a d'abord fallu gérer le barrage de Sirvin, lorsque plusieurs élèves ont voulu prendre part au mouvement. Ensuite, il y a eu les attentats. L'école a pris de plein fouet ce qui s'est passé. Après de tels événements, il faut se remettre en question. L'infirmière a souhaité installer un grand mur d'expression. Il y a eu des dérapages. Certains propos faisaient l'apologie du terrorisme. Il a fallu expliquer et argumenter en classe. On s'est heurté à quelque chose qui n'était pas négociable de la part de quelques élèves : s'en prendre au prophète. Lutter contre la radicalisation, c'est de notre fait. Les nouveaux programmes devraient aborder la laïcité. On pourra également faire appel à des intervenants extérieurs.

LJ : Qu'est-ce qui va être fait au sein de votre établissement ?

FM : Des assises de l'école ont eu lieu début avril. On traite les données pour mettre des projets en place. A la fin de l'année, une semaine banalisée aura lieu avec des grands spécialistes, des philosophes. Mais l'école ne peut tout faire toute seule, les associations ont aussi un rôle à jouer.

LJ : De quel manière les nouveaux programmes vont-il aborder la laïcité ?

FM : Dès la rentrée prochaine, il va y avoir une heure par semaine d'enseignement civique et moral, qui va se substituer à l'enseignement civique, juridique et social (ECJS) qui était dispensé dans les filières générales. Toutes les classes ne seront donc pas concernées, comme STI.

LJ : Est-ce suffisant? 

FM : Non. Je pense que la laïcité doit s'inculquer dès le plus jeune âge. Le vivre ensemble se pratique au quotidien.

LJ : Dans le Gard, le BTS Conception Réalisation des Systèmes Automatiques n'est proposé qu'au lycée JBD et est aujourd'hui menacé. Pourtant, les débouchés professionnels sont nombreux dans l'industrie. Où en est ce dossier et quelle est votre position ?

FM : Pour l'instant, le rectorat fixe le seuil à 15 élèves au lieu de 24 auparavant. On a du mal à faire le plein pour cette formation, c'est vrai pour beaucoup de BTS. Pour le moment, seules 13 candidatures ont été enregistrées. Mais si les demandes augmentent dans les mois à venir, les choses peuvent évoluer. On espère que ce sera le cas.

LJ : Une réforme des collèges est en cours. Les classes bilangues seront supprimées. Qu'en pensez-vous?

FM : Il était temps qu'une réforme soit menée. Les classes bilangues seront supprimées car considérées comme trop élitistes. Mais il y aura quand même davantage d'heures de langues. Le réforme est encore en débat, il faudra lui donner sa chance.

LJ : La France est le mauvais élève de l'Europe en ce qui concerne les langues. Ne doit-on pas aller beaucoup plus loin pour être concurrencer nos voisins?

FM : Il faut commencer dès le CP. C'est le sens de cette réforme. Il faudrait aussi faire des séjours linguistiques plus longs.

Réécouter l'émission du 24 avril :

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité