Politique

NÎMES Pour Laurent Burgoa, François Rebsamen n’a été qu’un « Ministre du Chômage »

Laurent Burgoa, adjoint au maire de Nîmes et président Le Bon Sens Républicains au Département.

Laurent Burgoa

La démission du Ministre du Travail, François Rebsamen, n'est aux yeux du Républicain Laurent Burgoa qu'un nouveau symbole de l'échec du gouvernement. Chiffre à l'appui, le bras droit de Jean-Paul Fournier retrace à sa manière le bilan du passage du Ministre :"453 200, soit, le nombre de chômeurs de plus sous l’ère François Rebsamen, Ministre du Travail, qui part du gouvernement « satisfait de son travail »". Il poursuit :"aujourd’hui Pôle Emploi s’apparente plus à une usine à chômeurs qu’à un institut de recherche d’emploi". Avant de proposer :"(...) il faut un véritable soutient à l’emploi en tant que tel et non pas à travers des emplois d’avenir qui n’offrent en réalité aucune stabilité. Sans cette remise en question la courbe du chômage croîtra de façon exponentielle et le Ministre du Travail aura beau se féliciter, les Français ne retiendront de lui qu’il n’a été qu’un Ministre du Chômage."

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité