Politique

ALÈS Référendum PS : le « oui » l’emporte largement

Christophe Clauzel et Fabrice Verdier, ce matin, lors du référendum à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Christophe Clauzel et Fabrice Verdier, ce matin, lors du référendum à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Christophe Clauzel et Fabrice Verdier, ce matin, lors du référendum à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce samedi matin à Alès, c'était l'heure des choix. Dans les halles, les badauds se demandaient s'ils opteraient plutôt pour du poisson ou de la viande à l'heure du déjeuner. En sortant du marché, sur la place de l'Abbaye, nouveau choix sur l'avenir de la gauche, cette fois. Avec une question :"Face à la droite et l'extrême droite, souhaitez-vous l'unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ?"

Ce choix a été simple et quasi unanime pour les Alésiens de sensibilité de gauche. En 2h30 de présence sur la place de l'Abbaye, le stand tenu par le chef de la section PS à Alès, Christophe Clauzel, a vu défiler 62 personnes. Parmi elles, 58 ont voté pour l'union de la gauche au premier tour et 4 contre. Ce résultat n'est qu'une indication puisque les votes sur Internet n'ont pas encore été pris en compte.

Dans la matinée, le député PS Fabrice Verdier est venu soutenir ses amis socialistes :"L'enjeu de ce référendum est de connaître la position de nos concitoyens. Je considère qu'il est important d'être unis dès le premier tour comme en 2004 et 2010. Et encore plus cette année à cause du danger Front National".

 

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

4 commentaires

  1. 62 votants. Ça se bouscule. .. ridicule !
    Tu me diras cambadelis espère 200 000 votants. Sur 2500 tréteaux de vote il lui faut 80 votants

  2. Leur seul programme et planche de salut : l’épouvantail FN qu’ils font monter à cause de leur politique Austéritaire tout en se disant de….Gauche…Ils ont trompé les électeurs en 2012 mais ils ne vont pas les tromper en 2015 et leurs gesticulations de votation n’y changeront rien…..

  3. Ecoutez Martin, je ne sais pas si c’est un chantage du PS ou non, mais la peur du Front et de ses politiques (même locales) est bien réelle chez nombreux électeurs de gauche dont je suis!

    Je préfère que ce soit Carole delga aux manettes que Aliot, le mari de la Marine! Au premier tour, on peut choisir selon ses idées. Au second, il faut dire de qui on ne veut pas! Et j’espère que les électeurs de gauche sauront s en souvenir! Allez demander aux élus d’opposition à Fréjus, Beaucaire, Béziers … si la gauche et la droite, c’est la même chose!

  4. Il ne faut pas se réjouir de l’échec du PS et du report des déçus sur les extrêmes. Cela ne peut rien amener de bon si ce n’est donner une légitimité à un parti qui n’a rien a proposer d’autres que de constater et ne rien proposer. Il faut donner la place à une véritable droite forte qui elle saura apporter les solutions au delà même des constats. l’alternance est là et surtout démocratique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité