Economie

POULX La Sté Hydromobil à Casablanca au salon Pollutec Maroc

Photo DR HYDROMOBIL
Photo DR HYDROMOBIL
Photo DR HYDROMOBIL

 

 

 

Cette semaine à Casablanca (Maroc) avait lieu la 7e édition de Pollutec Maroc. Sud de France Développement et la Maison de la Région Languedoc-Roussillon de Casablanca ont accompagné 16 d’entreprises régionales dont la Sté Hydromobil présent à Poulx.

L’objectif est de promouvoir les savoir-faire régionaux dans le domaine de l’eau et de l’environnement auprès de tous les grands acteurs de l’environnement, professionnels, prescripteurs et décideurs du secteur, issus des administrations, des collectivités locales et de l’industrie.

Quatre entreprises régionales du Club Eau Maroc présentent leurs innovations et solutions aux cadres de la Direction de l’Irrigation et de l’Aménagement de l’Espace Agricole (DIAEA), à ceux de l’Office Nationale de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) et du bureau d’études marocain NOVEC.

- BIO-UV (Lunel - Hérault) : traitement des eaux usées par ultraviolets, potabilisation, irrigation, REUSE, aquaculture ;

- IMAGEAU (Clapiers - Hérault) : amélioration des connaissances, gestion durable de la ressource, nécessité de nouveaux outils de surveillance ;

- HYDROMOBIL (Poulx – Gard) : pompage flottant, prise en pied de barrage par mât oscillant et autres techniques HYDROMOBIL. 

- BIOTOPE (Mèze – Hérault) : études réglementaires et présentation des savoir-faire associés au projet de développement de production et de transport de l'énergie ; innovation, nouvelle méthode et outils d'observation de la faune et de la flore ; partage des "bonnes pratiques" mises en place en France.

Lancé au printemps 2014, porté par la Maison de la Région Languedoc-Roussillon de Casablanca, le Club Eau Maroc s’est doté du cadre fonctionnel et opérationnel nécessaire pour faciliter les rencontres entre les expertises et savoir-faire du sud de la France et le Maroc. Il regroupe aujourd’hui une dizaine d’entreprises du Languedoc-Roussillon.

Ces rencontres sont une étape importante dans les relations entre les acteurs du Languedoc-Roussillon et du Maroc dans le domaine de l’eau. Elles doivent permettre de passer d’un programme d’actions très ponctuelles à une véritable stratégie de coopération avec les acteurs et opérateurs marocains et ce, notamment grâce à la mobilisation forte des responsables des deux territoires.

La Région Languedoc-Roussillon s’est donnée pour ambition de jouer un rôle de premier plan dans les secteurs de l’eau, de l’environnement et de l’agro-alimentaire, richesse économique et facteur de développement scientifique. L’eau fait vivre aujourd’hui 350 entreprises dans la région Languedoc-Roussillon.

Structurés en filière, les entreprises et grands groupes se sont regroupés au sein d’un réseau professionnel, Swelia, premier groupement d’entreprises au niveau national dans ce domaine par le nombre de ses adhérents : plus de 100 entreprises ont rejoint ce réseau. Forte de cette expertise, la région Languedoc-Roussillon accueille également un pôle de compétitivité Eau à vocation mondiale.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité