Société

CÉVENNES Pollutions minières : la tension monte

Membres de l'association pour la dépollution des anciennes mines de la vieille montagne. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Membres de l'Association pour la dépollution des anciennes mines de la vieille montagne. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Le 20 janvier dernier, France 3 diffuse un documentaire sur les métaux lourds qui stagnent dans les Cévennes. Depuis, c'est "la panique générale", selon plusieurs associations locales, qui en profitent pour remettre un coup de pression à l'Etat.

"Les gens s'affolent et le téléphone ne fait que sonner. On nous parle de cancers, de leucémies et de brûlures caractéristiques", annonce Manuel Gomes, de l'Association des habitants et amis de la Vallée de l'Ourne. "Les maires sont inquiets pour leur tourisme", renchérit François Simon, médecin et vice-président de l'Association pour la dépollution des anciennes mines de la vieille montagne.

De fait, si le documentaire "Pièces à conviction" diffusé sur France 3 la semaine dernière est considéré comme "alarmiste" et parfois "inexact" par les associations elles-mêmes, "il pointe du doigt une réalité qui sème la panique générale", assure François Simon. Il dénonce la mise en danger de plusieurs communes par de nombreux métaux lourds présents dans le sol et l'eau, le plomb, l'arsenic, l'antimoine, etc.

L'occasion est parfaite pour le militant d'interpeller - une énième fois - les autorités sur l'épineuse question de la dépollution. "On sait qu'une dépollution totale est hors de portée financière. Il faut un confinement étanchéifié des parties les plus atteintes, et un arrêt des activités dans les lieux moins touchés", demande-t-il. Une action qui doit être précédée, selon les habitants, d'une étude épidémiologique sur les conséquences sanitaires de ces métaux lourds, "sans quoi, on ne pourra faire de lien entre maladies et pollution".

L'Etat de son côté maintient sa position et joue la montre : il attend les résultats de la surveillance sanitaire menée auprès des habitants à l'automne dernier. Ces derniers devraient tomber en cours d'année. Sur 2000 habitants, environ 700 se sont déplacés pour se faire dépister au plomb, au cadmium et à l'arsenic. Une représentation satisfaisante de la population visée, qui pourrait forcer la préfecture à réagir. "Si vous pensez qu'on va engager ici des mesures de dépollution, c'est non !", avait annoncé le sous-préfet du Vigan en décembre 2014 lors d'une réunion publique.

En attendant, l'ADAMVM a déposé deux plaintes contre X auprès du pénal et du tribunal administratif, pour pollution des eaux et mise en danger de la vie d'autrui. Les dossiers sont en cours de constitution.

Lire aussi :

CEVENNES Arsenic et plomb : l'ARS lance une surveillance sanitaire sur 2800 habitants

CEVENNES Pollution minière : une action en justice est lancée

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

6 réactions sur “CÉVENNES Pollutions minières : la tension monte”

  1. Si un terrain est effectivement et gravement pollué selon les indications du propriétaire est-ce qu’on peut continuer à proposer aux vacanciers des gîtes situés sur ce terrain? Et publier des belles photos d’un potager sur le même terrain?

  2. Bonjour

    Depuis que j’ai vu ce documentaire, je suis inquiète, nous avons habité 4 ans avec mon fils qui avait alors deux ans et demi (jusqu’à ses 6 ans) nous étions sur le lotissement de la « grande pallière », j’en viens à me demander si la construction n’a pas été faite avec du « sable » ou des matérieux pollués du coin, sans parler des poussières et de l’eau, jem e suis toujours méfiée car mon fils allait à l’école de générargues à un moment et dans sa classe il y avait des enfants avec de très lourdes pathologies, cancer, autisme, la mère d’un élève venait de mourir d’un cancer etc, je trouvais ça surprenant dans un si petit hameau ! on m’avasit vaguement dit qu’une « rivière » stagnait là et était remplie de produits toxiques mais quand j’allais à lam airie poser des questions on me répondait que tout étaitnormal…n’empeche pas mal de parents donnaient une bouteille d’eau pour que leur enfant ne boive pas l’eau du robinet. Je suis écoeurée. Si quelqu’un peut me donner les coordonnées d’une association pour me renseigner un peu plus, merci.

  3. Bonjour,
    je viens de rejoindre l’association ADAVM (Association pour la dépollution des Anciennes mines de la Vieille Montagne)et j’ai suivi son Assemblée Générale du 30/01/16 à la Mairie de St Félix de Palières, ou les questions des habitants dans la salle (+ de 100 personnes) démontraient de très grandes inquiétudes sur les risques sanitaires dus aux déchets des activités minières de la société belge UNICORE, qui n’a pas du tout respecté les consignes
    obligatoires de dépollution et de nettoyage de son site, qui 20 ans après est devenu une zone de dangers graves de maladies reconnues qui touche toutes les populations d’Anduze et de tous les villages autour. Je vous encourage donc à rejoindre cette association qui vous défend avec de très petits moyens, pour se battre contre les services de l’état qui n’ont pas du tout encore pris la mesure de cette catastrophe écologique grave ! (quid des actions et réactions aussi de toutes les couches de nos administrations publiques, que nous avons accumulées depuis 1 siècle, sur ce sujet grave de santé des habitants/électeurs ? ( Département, Région, Communauté de communes et Mairies du 30 )
    Merci pour votre engagement citoyen, car nous devons être tous
    des lanceurs d’alertes sur nos territoires détruits par une omerta et des dénis de vérités trop souvent constatés chez nos élus ou dans nos administrations régionales !

  4. ATTENTION ! dernière rediffusion aujourd’hui d’un autre documentaire encore plus inquiétant et qui touche toute la France
    sur la 5, qui fait l’inventaire des 300 000 sites pollués en qui sont de véritables bombes à retardement qui vont faire de très gros dégâts pour la santé des populations sur les 50 ans à venir !

    Faites vite suivre ce lien autour de vous, il vous éclairera sur ces pratiques de gangsters des industriels de l’extraction en France, juste après la fin de la COP 21…qui n’en a même pas évoqué le sujet !

    http://pluzz.francetv.fr/videos/pollution_des_sols_le_scandale_cache.html

    1. on peut encore voir le documentaire sur dailymotion. Pour moi voir les cévennes empoisonnées, les habitants malades et sans avenir c’est mon coeur qui saigne, toutes mes vacances et mes weekends avec mes gosses à Anduze et alentours, c’est chez nous, mon pays du coeur 🙁

  5. Que dire des élus , de l’Agglo, des autorités publiques qui ont tu ou minimisé la gravité du problème. Et pour certains , Agglo et Anduze qui le font encore.
    En entendu ou sous-entendu : faut surtout pas effaroucher les gens , ils n’achèteront plus de maison et ne viendront plus en vacances. C’est de la mise en danger volontaire, c’est du n’importe quoi très dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité