Société

ST-PRIVAT-DES-VIEUX L’équipe du Défi des Sables prête pour un Téléthon dans le désert

Une partie de l'équipe au départ. DR
Une partie de l'équipe de sportifs et de bénévoles au départ. DR

L'équipe est au complet et les sponsors ont répondu présent. Le Défi des Sables, créée à St-Privat-des-Vieux est fin prête à s'attaquer au Marathon des Sables qui se déroulera dans le désert marocain en avril prochain. Objectif : récolter des fonds pour le Téléthon.

C'est un peu le Paris-Dakar de la course à pied. Du 8 au 18 avril, 1 370 coureurs traverseront le désert sud marocain en 6 étapes, dont une humanitaire, en autosuffisance alimentaire et en allure libre, sur une distance de 250 kilomètres environ. Un événement méconnu qui existe depuis 1986 et an déjà accueilli plus 13 000 participants.

A St-Privat-des-Vieux, Yvette Nicot, conseillère municipale surnommée Mme Téléthon pour son engagement au sein de l'association, a décidé, avec quelques amis sportifs, de relever le défi et de créer une équipe au profit des maladies génétiques rares. Il fallait donc dénicher des coureurs motivés et aguerris, ainsi que des sponsors. Après plusieurs mois de travail en coulisses, c'est désormais chose faite.

Ils sont huit, de St-Privat à Rousson, en passant par Alès et St Christol. Certains sont même déjà médaillés comme Ludovic Dumas, vice-champion de France de semi-marathon. "Ce qui m'intéresse : le défi sportif et humain, mais surtout l'aspect social", commente Christophe Ricard, 42 ans. Côté sponsors, ils sont au nombre de 49 et ont tous accepté de participer au montage financier avec des publicités, même si les coureurs ont également personnellement engagé de l'argent. "Actuellement le dossier est pratiquement clos", précise Yvette Nicot. Ce sont essentiellement des entreprises, commerçants, artisans, mais aussi des particuliers.

Appel aux soutiens

Mais ça ne suffit pas et le plus dur reste à venir : récolter des fonds. "A partir de maintenant, le soutien par kilomètre est ouvert et tout le monde peut verser à partir de 1 €/km... Nous organiserons également des manifestations en 2016 en lien avec le Défi des Sables et les bénéfices iront au Téléthon", explique Yvette Nicot.

D'ores et déjà, la vente de maillots au sigle du Défi des Sables a permis d'engranger une "belle" cagnotte. "Il faut juste inciter les gens à encourager les coureurs. On espère une remontée intéressante en fin d'année", conclut l'organisatrice.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité