Politique

INDISCRÉTION Le Département envisage une hausse de la taxe foncière

euros
Photo d'illustration.

Pour financer ses investissements, l'exécutif envisage une hausse de la taxe foncière autour de 9 %. Cela pourrait rapporter 18 M d'€ par an.

Ce n'est pas un secret. Lors de ses voeux en janvier, le président PS du département du Gard, Denis Bouad, a laissé entendre qu'une augmentation d'impôt était possible. Une hausse qui servirait uniquement à "financer les investissements" de la collectivité, inscrits au budget 2016.

La volonté d'investir a toujours été fièrement brandie par la gauche, désireuse de remplir les carnets de commandes des entreprises pour maintenir l'emploi local. "Si l'on ne fait pas ça, c'est le cercle vicieux : moins d'activité, une hausse du nombre de chômeurs et de bénéficiaires du RSA", assure l'exécutif. En 2015, le Gard comptait 31 000 allocataires, soit 180 M d'€ financés par le Département.

Selon nos informations, la Majorité réfléchit à une hausse autour de 9% de la taxe foncière, ce qui pourrait rapporter 18 M d'€ par an. Cette coquette somme participerait au financement des 110 M d'€ d'investissements prévus pour 2016*, contre 159 M en 2015. Par ailleurs, l'exécutif doit maîtriser son niveau d'endettement. Les conclusions de l'audit financier alertant sérieusement sur les annuités de la dette qui pèsent de plus en plus sur l'épargne du département.

Lire aussi : FAIT DU JOUR Audits : une nouvelle ère pour le Gard ?

La droite prise au piège ?

Reste alors à convaincre la droite. Aux Départementales, le Bon Sens Républicain et les élus du groupe UDI et Indépendants ont fait campagne sur une absence d'augmentation de l'imposition. En vieux briscard de la politique, Denis Boaud met, avec cette mesure, son opposition au pied du mur. Les présidents Thierry Procida (UDI) et Laurent Burgoa (Bon Sens Républicain) ayant toute une liste de projets à faire financer, dont le premier : le coûteux Musée de la Romanité de Nîmes.

Lire aussi : GARD Laurent Burgoa : “la droite a un droit de vie ou de mort sur le Département”

Coralie Mollaret.

* Le montant des investissements est inscrit au budget primitif. Il s'agit de prévisions, la somme définitive étant comptabilisée dans les comptes administratifs, en fin d'exercice.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

3 réactions sur “INDISCRÉTION Le Département envisage une hausse de la taxe foncière”

  1. Belle indiscretion et triste mise en parallèle entre musée de la romanité et autorité des chefs de la droite.
    Et pire, mise devant le fait accomplit : -50M€ d’investissement en dépit des 9% d’augmentation alors que Burgoa disait que toute augmentation devrait permettre plus d’investissement. Il est pris à son propre piège et va montrer aux yeux de tous les Gardois qui ont cru en son message de « arrêter le matraquage fiscal » qu’il est tout petit et sans courage.

  2. 9% d’augmentation ?
    la « droite » deviendrait elle aussi championne des impôts ?
    Le musée Fournier revient très cher aux contribuables y compris Nîmois … mais attendons de voir la position des uns et des autres !

  3. Augmenter des taxes que paient les ménages c’est réduire leur maigre pouvoir d’achat donc la consommation et finalement l’activité sauf si on pense qu’ils n’achètent que des produits importés de Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité