Société

ALÈS Prévention, développement social, séniors : les activités du CCAS

Michèle Veyret, Max Roustan et Joëlle Riou. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Michèle Veyret, Max Roustan et Joëlle Riou. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le centre communal d'action sociale de la ville d'Alès anime une action de prévention et de développement social au sein de la commune. Il met en œuvre un certain nombre de missions auprès des jeunes, des séniors et des personnes en difficulté.

Ce mardi matin, Max Roustan, maire d'Alès, Joëlle Riou, directrice du CCAS, et Michèle Veyret, vice-présidente du CCAS ont organisé une conférence de presse pour présenter les activités de cet établissement public communal, dont le rôle est d’offrir un service de proximité et d’orientation en matière d’aide sociale. Au-delà des situations de précarité financière, ses interventions concernent ainsi l'ensemble des personnes qui se trouvent en situation de fragilité, de la petite enfance aux séniors.

Pour les plus petits, le CCAS assure notamment la gestion du centre d'action médico-sociale précoce, structure qui accueille des enfants de la naissance à 6 ans présentant une difficulté pouvant aller d'un trouble du développement à un handicap sévère. "C'est le dernier établissement qui n'est pas neuf, relève Max Roustan. Il sera donc bientôt refait pour que tout ce qui concerne le domaine de la santé date de moins de 5 ans".

Les personnes âgées ne sont pas oubliées, avec la mise à disposition de nombreux services : le maintien à domicile accompagne 600 bénéficiaires de la ville, le foyer-résidence "Les Oliviers" abrite les personnes de plus de 60 ans qui ne souhaitent plus vivre seules, l'accueil de jour "Les Picholines" s'adresse à ceux qui souhaitent une prise en charge partielle, les logements indépendants regroupés "Les Santolines" rassemblent les séniors valides en centre-ville d'Alès, etc. Un autre projet de construction de 24 maisons regroupées devrait voir le jour l'année prochaine dans le quartier de Silhol.

Enfin, le CCAS intervient également en faveur des personnes en difficulté. Le service insertion solidarité informe, accueille, conseille et évalue les besoins du public afin de l'orienter vers les services concernés. Et puis il y a les jardins familiaux des Prés-Saint-Jean et des Cévennes, qui permettent de créer du lien et d'échanger les différentes méthodes de culture.

Contact : Mairie prim', 5 rue Baronnie - 04 66 54 23 21

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité