Politique

GARD 1er mai : 630 manifestants à Nîmes, 400 à Alès

Photo : droits réservés.
Photo : droits réservés.
Ce matin sur le Jean Jaurès. Photo : droits réservés.

Malgré un temps peu encourageant, des centaines de manifestants se sont rassemblées à Nîmes et Alès ce matin, à l’occasion de la traditionnelle manifestation du 1er mai. À Nîmes, la mobilisation est partie des Jardins de la Fontaine pour rejoindre le toro, en bas du Jean Jaurès, afin d’éviter le semi-marathon.

« L’ambiance est festive, dans la continuité des anciennes. Dans le contexte actuel, le peuple de gauche est mobilisé contre la loi El Khomri. Une loi moyenâgeuse qui détruit les acquis des salariés », estime le secrétaire départemental du PCF, Vincent Bouget.

Selon la préfecture du Gard, 630 manifestants se sont rassemblés à Nîmes et 400 à Alès. Après l’effort, environ 170 des manifestants nîmois ont rejoint le Prolé pour déguster une paëlla.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. Ce n’est pas en tapant sur les TPE/PME et sur les salariés que l’on avancera mais en demandant des comptes aux grands actionnaires des multinationales qui échappent légalement à leurs contributions via le Panama et compagnies.
    La loi El Khomri restera le symbole de cette gauche qui se plie aux désidératas du CAC avec la complicité de ceux qui la soutiennent, à l’insu de leur plein gré, au moment des élections, au nom d’un front qui n’a rien de républicain mais tout d’un tripatouillage politicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité