Politique

RÉGION Vers l’annulation de l’élection de Dominique Reynié (LR) ?

Dominique Reynié, lors d'une réunion publique à Alès. (Photo d'archives Élodie Boschet/Objectif Gard)
Dominique Reynié, lors d'une réunion publique à Alès. (Photo d'archives Élodie Boschet/Objectif Gard)

D’après nos confrères de France 3, le rapporteur public a demandé aujourd’hui au Conseil d’Etat d’annuler l’élection du conseiller régional Les Républicains de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

L’élection de la tête de liste du parti de droite fait l’objet d’un recours introduit par le sénateur de l’Hérault Jean-Pierre Grand, membre du groupe Les Républicains au Sénat.

Des doutes sur la domiciliation en région de Dominique Reynié

L’élu héraultais, maire de Castelnau-le-Lez, contestait l’élection du politiste arguant d’un doute sur sa domiciliation. Nos confrères de la chaîne publique affirmaient durant la campagne que Dominique Reynié louait une chambre chez sa mère, à Onet-le-Château (Aveyron) depuis le 1er mars 2015, alors que pour être éligible, le candidat aurait dû y résider depuis le 1er janvier de cette même année.

Interrogé sur cette question fin octobre par Objectif Gard, Dominique Reynié avait fait dans l’ironie et s’était dit « pétri d’angoisse, d’une grande fébrilité » avant d’affirmer le plus sérieusement du monde qu’il était « domicilié à Onet-le-Château. Pour être éligible, il faut être électeur, une condition que je remplis. Et il faut être domicilié dans la région au dépôt des listes. Je suis déjà domicilié. Mais tout ça reste de la petite politique qui vient de quelqu’un de mon propre parti qui est toutefois inscrit sur la liste de Saurel. »

La vérité pourrait toutefois être tout autre : certes, il ne s’agit pour l’heure que des conclusions du rapporteur public, mais dans l’écrasante majorité des cas ces conclusions sont suivies par le Conseil d’Etat, qui statuera « dans les deux à trois semaines », croient savoir nos confrères.

Si d’aventure le Conseil d’Etat suivait l’avis du rapporteur public, Dominique Reynié perdrait son mandat de conseiller régional au profit du suivant de liste, et Les Républicains leur chef de groupe à la région.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité