Politique

DÉPARTEMENT Finalement, la droite s’abstient sur la subvention au Pont-du-Gard

Pont du Gard violet - ®Laurent Rebelle
Pont du Gard violet - ®Laurent Rebelle

Le Bon Sens Républicain et le groupe UDI et Indépendants se sont abstenus sur la subvention de 210 000 € pour l'entretien des espaces verts du Pont-du-Gard. En échange, ils attendent une baisse de la participation à l'EPCC de 200 000 €. 

Elle est passée par ici et repassera par là… Retirés de l’ordre du jour lors de la dernière séance publique, les 210 000 € de crédits pour l’entretien des espaces verts sur le site du Pont du Gard ont réapparu, jeudi dernier, en session permanente. S’ils avaient, un temps, décidé de voter contre cette enveloppe, désireux de voir baisser la participation du Département à l’EPCC Pont-du-Gard, les élus d’opposition se sont finalement abstenus.

« Notre abstention a été conditionnée à une baisse, dans le prochain budget, de 200 000 de la subvention versée annuellement à l’EPCC Pont-du-Gard (2,5 M en 2015, NDLR) », explique Laurent  Burgoa, président du groupe d’opposition Le Bon Sens Républicain et membre du conseil d’administration de l’EPCC. Une posture que le groupe Front National ne voit pas d'un bon oeil... Désireux de chasser sur les terres du parti Les Républicains, le groupe qui a voté favorablement le rapport, cogne : « À notre grande surprise, les deux groupes ne l’ont pas approuvé. Ils ont jugé plus pertinent, contrairement à notre groupe, de financer les associations Vivre ensemble à la Zup et Jeunesse des rapatriés d’origine Nord Africaine et leurs amis ».

Comment le Département peut baisser sa subvention ?

Actuellement, le Département verse une subvention statutaire de 2,5 M à l’EPCC auxquels il faut ajouter les 210 000 € pour l’entretien des espaces verts. « L’année dernière, nous avons baissé notre participation en supprimant une subvention de 200 000 € pour la location du parking de Remoulins* », fait remarquer le président PS du Département, Denis Bouad.

Toutefois, si le Département souhaite, l’année prochaine, diminuer sa participation, cette décision devra être validée à l’unanimité par les 23 membres du conseil d’administration… Un conseil dans lequel siège toujours William Dumas, ex-président PS  de l’EPCC.

Coralie Mollaret

Ces 200 000 € étaient d'abord attribués à l'EPCC qui le reversait ensuite à la mairie de Remoulins.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité