A la unePolitique

RENTRÉE Le bulletin de notes 2015-2016 de Jean-Michel Perret

M_perret

Rentrée scolaire oblige, les hommes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard. Chaque jour de la semaine, vous découvrirez leurs bulletins de notes à 7 heures. En espérant que vous serez de plus en plus nombreux à suivre régulièrement les lectures que nous vous proposerons. Bonne rentrée à tous !

Elève : Jean-Michel Perret

Age : 49 ans

Classe : maire de Saint-Hilaire-de-Brethmas, conseiller communautaire à Alès Agglomération.

MATIÈRES

Comportement/attitude (coef. 1) : Élu maire en 2014, vous semblez plutôt apprécié de vos administrés. Avec votre sourire et vos yeux de biche, vous attirez la sympathie au premier abord. Vous êtes manifestement de très bonne volonté pour renouveler le mode de gestion de votre commune. En conseil de communauté, personne ne peut vous oublier : vous savez prendre le micro pour titiller votre camarade Roustan. Attention toutefois aux bavardages, vous avez tendance à vous disperser et à en faire trop ! 13,5/20

Éloquence (coef. 1) : Vous savez exprimer vos idées avec diplomatie et sang-froid. Vos discours sont bien préparés et argumentés. Lorsqu'ils ne le sont pas, veillez à synthétiser pour ne pas perdre en route votre interlocuteur. 14/20

Projets et idées (coef. 2) : Vous avez été l'un des premiers maires du Gard à proposer d'accueillir des réfugiés malgré la réticence de vos opposants. Avec votre équipe, vous avez également initié le référendum sur le golf. D'autres projets sont inscrits dans votre programme municipal de 2014 : city-stade, réfection des routes, baisse du prix de l'eau, repas confectionnés sur place pour la cantine scolaire. 14/20

Respect des engagements (coef. 3) :  Malheureusement, ces projets semblent compromis. Comme dans d'autres communes, vous êtes pris au piège des baisses de dotations de l'État. Concernant le golf, certains ne savent plus trop sur quel pied vous dansez. Vous trouvez aujourd'hui de plus en plus de points positifs à un projet dont vous promettiez l'abandon il y a deux ans. Un peu déroutant pour vos électeurs... 12/20

MOYENNE GÉNÉRALE : 13/20

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

4 réactions sur “RENTRÉE Le bulletin de notes 2015-2016 de Jean-Michel Perret”

  1. ok sur perret : tendance a se disperser c’est vrai ce n’est pas par méconnaissance mais il noye son interlocuteur sur des sujet qui n’intéresse pas celui ci
    éloquence très bien mais un peu seprojet
    il s’est fait avoir pae la baisse des subventions de l’étattout les maires sont dans le même cas
    concernant le golf ses idées sont un peu flou a cause de roustant qui raconte n’importe quoi y compris des mensonges

  2. JM Perret est un politicien comme son prédécesseur G Roux et la plupart des élus y compris les soi disant apolitiques de son Opposition ….ce sont d’ailleurs ceux là les pires parce que les plus faux-culs. Donc la préoccupation de Perret et de ses opposants c’est d’abord la réélection. Peu importe si demain ,ils ne gèrent plus que l’accessoire dans une coquille municipale vidée de sa substance.
    Sur le golf , il s’est positionné très opportunément contre… ce qui lui a valu la victoire électorale en 2014 mais depuis son action comme celle de nombre des colistiers de son conseil a été très timorée, très attentiste. Sans l’association St hilaire Durable , il y a belle lurette qu’il se serait couché comme il l’a fait lorsque Roustan et Rivenq l’ont viré, le lendemain de son élection, du conseil des maires de l’Agglo. Ce qui est unique en France, l’Agglo d’Alès est la seule intercommunalité où un maire est ostracisé et ce système néo-féodal est accepté par les autres élus y compris ceux dits de gauche (socialistes et communistes) et par la sous préfecture donc l’Etat. La presse locale qui relaie abondamment les bobards de l’Agglo et couvre ses méthodes , participe aussi à sa façon de ce système néo-féodal.
    Aujourd’hui pour se débarrasser de ce « truc » golfique selon le terme d’un de ses colistiers, Perret propose une consultation ce qui par parenthèse invalide tout le travail des citoyens dans les ateliers participatifs. Ses adversaires de droite ce sont bien gardés de faire un référendum depuis 2004 alors qu’il était légitime de le faire au début du projet .
    Roustan, à la tête d’une Agglo désormais hyper endettée (la plus endettée des intercommunalités gardoises) a accepté le principe du référendum. Peut être craint-il de creuser davantage les finances de l’Agglo et de faire souffrir un peu plus les contribuables qui voient aujourd’hui sur leurs feuilles d’impôts ce que leur coûte vraiment cette Agglo. Et elle coûte très cher contrairement aux déclarations de Roustan ( » l’agglo coûte rien aux contribuables !) .
    Son chef de la propagande Rivenq , lié au milieu d’affaires (voire affairistes), très pro golf, via le journal de l’Agglo continue sa communication mensongère au point de faire dire à l’avis (DEFAVORABLE) émis à l’issue de l’enquête publique de 2013 l’inverse dans son dernier journal de juillet. Fallait oser mais le bougre à la tête de son journal de l’Agglo (100% info !!) n’est plus à un mensonge près.

    Nul doute que sa com mensongère sera relayée par la caste golfique et les petits politiciens inféodés de la droite encartée ou pas sur St Hilaire. Ce n’est ni l’argent, ni les moyens qui leur manque. Par contre, quel que soit le résultat de ce référendum personne ne démissionnera ni Perret, ni Roustan, ni les élus de la droite st hilairoise sarkozystes, monarchiste ou « apolitique » , ni le petit correspond du Midi Libre qui roule ouvertement pour eux. C’est leur côté Ponce Pilate….
    Pour en finir sur le golf , le problème c’est que Perret comme tous les élus de l’Agglo qui votent sans étudier les documents ( là il est vrai , il fallait se taper 1080 pages ) connait très mal le projet comme l’atteste la carte « golfique » erronée qu’il vient de diffuser à ses concitoyens.
    Par rapport à l’ancienne municipalité dirigée par un tandem aujourd’hui mis en examen pour d’obscures affaires de marché public , il mérite effectivement une meilleur note mais de là à lui attribuer un 13 !

  3. Le qualificatif principal concernant le maire de St Hilaire est l’ambiguïté.
    Son positionnement sur le projet golfique en est un exemple.
    Il claironne qu’il faut lutter contre les inondations? Mais il est favorable au projet de centre commercial Porte Sud en pleine zone inondable classée dans le PPRI aléas fort. Et il assure haut et fort que les parcelles concernées par le projet sur St Hilaire ne sont pas dans le PPRI! (Propos tenus en conseil municipal lors du débat sur le PADD)
    De deux choses l’une ou il est ignorant (on peut en douter) ou bien il ment comme un arracheur de dents!

  4. A la décharge de Perret , il faut dire que sur sa commune, il a une opposition particulièrement gratinée, liée à la franc-maçonnerie golfique et aux ordres du seigneur de l’Agglo…M. Max. En plus, il doit se coltiner le correspondant du Midi Libre qui lui voue une haine inextinguible ce qui lui vaut des articles au vitriol sur tout et n’importe quoi. Il faut dire que ce correspondant qui a roulé effectivement pendant des années pour l’ex municipalité dans laquelle figurait son papa, roule aujourd’hui pour son tonton, un petit politicien sans envergure de l’opposition. La direction de l’agence d’Alès peu encline à enquêter sur les affaires politico-économiques alésiennes couvre par contre ces petites manœuvres politiciennes sur St Hilaire.
    Vivement un Médiapart alésien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité