Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Il n’y aura pas de passe de Troyes

Au stade des Costières, les Nîmois nétaient que 19ème au classement... Photo DR
Au stade des Costières, les Nîmois nétaient que 19ème au classement... Photo DR
Au stade des Costières, les Nîmois n'étaient que 19èmes au classement... Photo DR

Après une excellente série de 2 victoires qui a fait remonter le club à la 12ème place du classement, le Nîmes Olympique espérait enfoncer le clou en recevant Troyes. Score final, 2-2… Le Nîmes Olympique est 13ème avec 9 points.

Fil rouge de la 8ème journée de Ligue 2, ce match intéressait plus d’une formation car les Nîmois devaient montrer que le stade des Costières était à nouveau devenu une forteresse imprenable… Jusqu’ici, les Crocos ne pointaient qu’à la 19ème place du classement à la maison avec un seul petit point récolté dans leur escarcelle.

Les Nîmois, en ce début de rencontre, prennent le jeu à leur compte mais quelques imprécisions viennent ternir la dernière passe ou l’ultime geste, la pelouse n’aidant vraiment pas le beau et rapide jeu…

Pénalty sauvé par Gauthier Gallon

Les dix premières minutes du match sont plaisantes, peu de fautes viennent gâcher la fête et les deux 4-4-2 se font face avec respect. Sur un coup-franc excentré, Angoula, dispute le cuir dans les airs et semble toucher le ballon de la main en même temps qu’un Troyen, pénalty pour monsieur Brisard ! Tir de Raphael Caceres et surtout arrêt à ras-de-terre d’un Gauthier Gallon qui s’étend de tout son long sur sa gauche et qui met le stade en feu (14ème).

Le match se tend, l’arbitre siffle beaucoup de fautes, souvent dans le même sens, mais les Crocos tiennent bon et n’encaissent pas de but. Cependant, ils n’en marquent pas non plus et la belle frappe d’Azouni à la 30ème ne fait que frémir les gradins. A la 37ème et suite aux décisions arbitrales, le préparateur physique Jérôme Arpinon, qui a dû parler un peu trop fort sur le banc nîmois, est prié de regagner les tribunes…

Un de plus en moins

Juste avant la pause, Grandsir s’accroche avec Savanier… Le Nîmois tombe lourdement et l’arbitre voit enfin rouge pour les visiteurs en expulsant le milieu troyen qui se fait chahuter par son coach. Nîmes jouera la seconde période en supériorité numérique.

Au retour des vestiaires, l’influence nîmoise est encore insuffisante dans le jeu et les occasions sont rares face à un bloc troyen bien regroupé et difficile à bouger. Mais c’est sur coup de pied arrêt que viendra la solution… Anthony Briançon qui reprend d’un coup de tête rageur un corner joliment tiré par Téji Savanier à la 52ème. 1-0. Les Crocos marquent et assomment leurs adversaires du jour.

Autre pénalty…

A la 60ème, Christian Kouakou et Sada Thioub combinent bien mais le duo butte sur le portier Mamadou Samassa… Après cette tentative intimiste, Gaël Angoula passe en retrait à Gallon. La passe est malheureuse et pousse le portier à faire faute sur l’attaquant champenois Darbion, un autre pénalty sera accordé aux troyens Niané qui transforme la belle opportunité...

Malgré leur supériorité numérique, les Nîmois ne parviennent pas à aller de l’avant et Azamoum en profite pour lancer dans l’espace par une balle en profondeur Niané qui lobera Gauthier Gallon… à la 79ème, Troyes, à 10 contre 11 et à l’extérieur, prend l’avantage sur des Crocos un peu dépassés et que dire de Niané qui est entré en jeu à la 62ème minute et qui a fait tant de mal depuis !

Dans la foulée, les Nîmois perdent Savanier qui écope d’un carton rouge (82ème)… Fin de match compliqué pour les hommes de Bernard Blaquart qui perdent peu à peu leur football. Mais heureusement que dans les arrêts de jeu, Renaud Ripart offre le match nul en guise de compensation méritée! 2-2 et des Crocos qui ne perdent pas la face mais qui ne réalisent pas la passe de trois face à Troyes.

Prochain match, ce vendredi à 20h à Ajaccio face au Gazélec.

 

Fiche technique :

Spectateurs : 5010.

Score: 2-2.

Buts: Briançon (52ème), Niané (63ème et 79ème), Ripart (90+3).

Conditions: Beau temps, pelouse en très mauvais état.

Arbitre: M. Jérôme Brisard.

Cartons jaunes: Angoula (14ème), Cordoval (57ème), Dingome (74ème).

Cartons rouges: Grandsir (44ème), Savanier 82ème).

Nîmes Olympique: Gauthier Gallon - Gaël Angoula (Théo Valls 77ème), Anthony Briançon, Fethi Harek (cap), Gaëtan Paquiez - Sada Thioub (Ousmane Cissokho 71ème), Téji Savanier, Larry Azouni, Renaud Ripart - Rachid Alioui, Christian Kouakou (Clément Depres 85ème). Entraîneur: Bernard Blaquart. Non utilisés: Yan Marillat - Florian Fabre.

Entente Sportive Troyes Aube Champagne: Mamadou Samassa - Jérémy Cordoval, Jimmy Giraudon, Christophe Hérelle, Charles Traoré - Karim Azamoum (cap), Aloïs Confais (Stéphane Darbion 62ème), Tristan Dingomé, Samuel Grandsir, - Raphaël Cacérès (Adama Niané 62ème), Chaouki Ben Saada (Johann Obiang 76ème). Entraîneur: Jean-Louis Garcia. Non utilisés: Erwin Zelazny - Randi Goteni.

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité