Société

LAUDUN-L’ARDOISE Un Forum pour bien vieillir, y compris au volant

Jeudi, lors du Forum du bien vieillir de Laudun-l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jeudi, lors du Forum du bien vieillir de Laudun-l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

A première vue, on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une salle d’examen du code de la route.

Sauf que les cheveux étaient bien plus grisonnants pour ne pas dire blancs — que dans les salles d’examen, puisqu’il s’agissait de séniors, venus à l’atelier proposé par l’association Agir ABCD à l’occasion du premier Forum du bien vieillir de Laudun-l’Ardoise, jeudi après-midi.

Les ronds-points, point noir pour les séniors

Un atelier avec pour thème la prévention des risques routiers pour les séniors : « on leur présente les nouveaux panneaux, on les met en garde contre les dangers », explique la déléguée départementale de l’association de retraités actifs pour le Gard Danielle Gasnier. Pour ce faire, un intervenant de l’association dûment formé leur a présenté des slides équivalent à une bonne révision, pour ne pas dire à une remise à niveau.

« Il faut dire que quand on a passé le permis, il y avait une centaine de panneaux, explique l’intervenant de l’association Patrick Chevreau. Aujourd’hui, il y en a entre 500 et 600. » Un fait qui joue dans l’accidentologie des séniors, « marquée par un grand nombre de refus de priorités », note Patrick Chevreau.

Parmi la vingtaine de séniors présents jeudi, des questions se font jour, notamment quand la présentation en arrive aux carrefours giratoires : « s’ils sont un peu surpris par les nouveaux panneaux, ce qui les gène le plus, ce sont les carrefours giratoires », relève l’intervenant de l’association. Et pour cause : il n’en existait pas, ou très peu, lorsqu’ils ont passé le permis… Aujourd’hui, impossible de faire plus de 10 kilomètres sans tomber sur un rond-point.

Le sujet des distances de sécurité, avec notamment un rappel de la salutaire règle des deux secondes, est également revenu. Un sujet encore plus prégnant pour les séniors, dont le temps de réaction a tendance à augmenter : « il peut y avoir un perte des moyens physiques, du champ de vision ou encore des problèmes de somnolence dus aux médicaments », précise Danielle Gasnier.

Des séniors qui ne sont pas le seul public visé par les ateliers de prévention routière de l’association, qui en propose notamment à la Mission locale jeunes de Bagnols, ou encore à la maison d’arrêt de Nîmes, avec les détenus incarcérés pour des délits routiers.

Et aussi :

Une vingtaine de stands variés étaient présents tout l’après-midi au Forum de Laudun-l’Ardoise pour cette première édition qui a attiré un nombre honorable de séniors de la commune et des environs. Par ailleurs, une conférence était donnée par Geneviève Fruchier de l’association Arcopred sur le thème des pertes de mémoire.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité