Politique

NÎMES L’ex-ministre Patrick Devedjian bat campagne pour Alain Juppé

Photo : DR.
Photo : DR.
Photo : DR.

L'ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy a vanté les qualités du candidat Juppé, à l'approche de la Primaire Les Républicains les 20 et 27 novembre. 

L'exercice est harassant. Depuis plusieurs semaines, les soutiens de l'ancien Premier ministre, Alain Juppé, se déplacent dans tout l'hexagone pour défendre la candidature de leur champion à la Primaire. Hier soir, Patrick Devedjian a fait étape dans le Gard. La veille, celui-ci était en Ardèche : "je remonte ensuite à Paris", confie-t-il.

À ses côtés, les présidents des groupes d'opposition au département du Gard, Laurent Burgoa et Thierry Procida. Le tandem UDI/Les Républicains a, une nouvelle fois, uni ses forces dans un combat électoral. Pour la droite, le scrutin des 20 et 27 novembre revêt un enjeu fort : "il y a de très fortes chances que le vainqueur soit le prochain président de la République", espère l'ex-ministre, au regard des mauvais sondages pour la gauche.

Devant la presse, les élus du territoire (Laurent Pélissier, Corinne Ponce, Ludovic Bouix…) mais aussi devant quelques jeunes UDI présidés par Howard Dooley, Patrick Devedjian a vanté les qualités du candidat Juppé. "Un homme d'expérience, rassembleur, et mesuré". Dans un contexte marqué par "la victoire du populisme le Brexit en Angleterre et l'élection de Donald Trump aux États-Unis, Alain Juppé est le seul rempart ". Ses solutions "ne sont pas simplistes". Et d'en décliner quelques unes, sans toutefois entrer dans les détails : la suppression de l'ISF "pour que les plus riches réinvestissent en France" ou l'assouplissement du droit du travail.

L'enjeu de la victoire d'Alain Juppé réside dans "l'ouverture" du scrutin. "Les électeurs de gauche ne doivent pas être écartés du choix présidentielle", soutient Patrick Devedjian, à l'encontre du discours de Nicolas Sarkozy. Un candidat dont les idées sont qualifiées par son ancien ministre de "néonationalistes" et "neoidentitaires". Les joies de la campagne…

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité