Société

ARAMON Journée bien-être au féminin

Hier, à Aramon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier, à Aramon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En cette journée internationale du droit des femmes, il en est un qui ne doit pas être sous-estimé : celui de prendre du temps pour soi.

C’est pour apporter, ce qui, parce que futile, est donc indispensable, que l’association Résurgence solidarité 30 et le CCAS organisent chaque 8 mars à Aramon une journée de la femme bien particulière.

« Comme des princesses »

Coiffure, esthétique, manucure, ostéopathie et — nouveauté de l’année — musicothérapie, la salle Eugène-Lacroix était même trop petite pour accueillir tous les stands. Des espaces ouverts aux femmes bénéficiaires de l’épicerie sociale de l’association, venues de 13 communes aux alentours. Un peu moins de 80 s’étaient inscrites cette année.

Hier, à Aramon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier, à Aramon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« L’objectif principal est de leur donner quelques heures de détente et de bien-être, ici tout est gratuit », explique le président de Résurgence solidarité 30 Joseph Pronesti. Il faut dire que ces femmes n’ont souvent ni le temps, ni les moyens de prendre soin d’elles comme elles le voudraient. « Essayez d’oublier vos soucis et de retrouver votre splendeur de femme », leur a lancé l’organisateur en guise de mot d’ordre de cette journée.

Et cette année, l’école de danse d’Avignon se joint à l’événement pour proposer à l’heure du déjeuner un spectacle créé pour l’occasion : « elles ne peuvent pas forcément aller voir des spectacles, alors c’est la culture qui vient à elles », note Joseph Pronesti. Un joli programme qu’il résume d’un mot : « ici, elles sont servies comme des princesses. »

Hier, à Aramon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier, à Aramon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et outre cet aspect, la journée vise aussi à « créer du lien social pour développer de la solidarité et rompre l’isolement », précise Joseph Pronesti. Et pas seulement sur une journée.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité