Politique

BAGNOLS La commune dit oui à l’entrée de Montfaucon dans l’Agglo

Hier soir, lors du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est un conseil municipal particulier qui s’est tenu jeudi soir à Bagnols.

Déjà parce qu’il se tenait un jeudi soir en mairie, et non pas un samedi matin à la maison de l’entreprise, comme d’habitude, ensuite parce qu’il ne comportait qu’un seul point à l’ordre du jour : l’avis de la commune de Bagnols sur l’élargissement de l’Agglo du Gard rhodanien à Montfaucon au 1er janvier prochain.

Enclencher le processus

« C’est avant tout un acte politique », explique le maire Jean-Yves Chapelet. Si la commune a calé ce conseil municipal spécial, c’est que pour que l’entrée de Montfaucon se fasse, il faut la majorité qualifiée des communes. « Bagnols représente 19 000 habitants, en votant, nous pourrons demander au préfet de préparer l’arrêté d’extension pour le 1er janvier », poursuit le maire. Rajoutons que la ville ne voulait pas attendre le 16 décembre et son prochain conseil municipal « classique », qui arrivait donc un peu tard. « En votant maintenant, Bagnols enclenche le processus », ajoute Jean-Yves Chapelet.

« C’est une bonne nouvelle, ça prouve que l’Agglo est attractive », lancera l’UDI Claude Roux, avant de poser la question du nombre d’élus communautaires. Il s’avère que l’Agglo passera de 75 à 77 élus, avec un pour Monfaucon, et un supplémentaire pour St-Victor-la-Coste, par la grâce d’un calcul savant réalisé en préfecture. L’ex-FN Jean-Pierre Navarro posera la question de l’utilité de cette nouvelle entrée pour les Bagnolais. « Il ne s’agit pas de savoir si c’est utile ou pas Bagnols, lui répondra le maire. Montfaucon souhaite rentrer, l’Agglo va s’en retrouver grandie, et c’est le sens de l’histoire. »

L’élu LR Serge Rouquairol y verra quant à lui un changement dans la politique de la préfecture, « avant elle imposait ses décisions aux communes, aujourd’hui les choix des communes sont respectés, c’est un progrès démocratique et je m’en félicite. » Le député et conseiller municipal Anthony Cellier souhaitera quant à lui la bienvenue à Montfaucon, avant de passer au vote.

La délibération sera votée à l’unanimité, avec toutefois l’abstention de Jean-Pierre Navarro. Plus rien ne s’oppose à l’entrée de Montfaucon dans l’Agglo du Gard rhodanien au 1er janvier.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité