Politique

GARD Bilan d’étape pour la conseillère régionale Nelly Frontanau

La conseillère régionale Nelly Frontanau. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La conseillère régionale Nelly Frontanau. Photo Tony Duret / Objectif Gard

30 mois après sa réélection au poste de conseillère régionale, la socialiste Nelly Frontanau est revenue sur les grands axes de travail de la Région et les retombées pour le bassin alésien.

La couleur des lunettes a changé (relire ici), le combat pour les Législatives est désormais ancien, mais Nelly Frontanau est toujours animée par la même envie de bien faire. La socialiste, "à jour dans (ses) cotisations", fidèle à son parti, et, tenez-vous bien, qui semble bien le vivre (à l'heure où d'autres se cherchent encore), a fait une sorte de bilan d'étape après 30 mois au poste de conseillère régionale.

Elle s'est d'abord arrêtée sur la grande consultation sur l'alimentation (questionnaire à retrouver ici). Un enjeu capital puisque la filière génère 165 000 emplois en Occitanie, que 25 millions de repas sont servis chaque année aux lycéens dans 193 restaurants scolaires. "On cherche à mettre un plan d'action pour favoriser les filières courtes et le bio", explique-t-elle. A ce jour, 32 000 formulaires ont été retournés.

Elle mise aussi sur l'arrivée prochaine (en 2019 ou 2020) d'une Maison de la Région à Alès pour "plus de simplicité et de proximité". Ainsi, les entrepreneurs du bassin profiteront des nouveaux outils mis à leur disposition : un Pass Occitanie pour favoriser l'innovation (aide inférieure à 40 000€) et le Contrat Occitanie (plus de 40 000€). Nelly Frontanau évoque également ses "inquiétudes" suite à la réforme de l'apprentissage : "13 CFA et 560 jeunes apprentis risquent d'être menacés", précise-t-elle avant de finir sur une note plus optimiste et l'investissement de la Région en faveur du bassin alésien. Lors des six derniers mois, ce sont près de 60 millions d'euros qui ont été versés par la Région. Voici quelques exemples :

- 170 000€ pour l'aide au développement de l'entreprise SD Tech Micro Alès.
- 53 000€ pour le lycée JB Dumas d'Alès (raccordement au réseau de chaleur)
- 100 000€ pour l'aménagement du coeur du village de Branoux-les-Taillades.
- 100 000€ pour la construction d'une salle polyvalente à Saint-Jean-de-Serres.
- 80 000€ pour la création d'une boulangerie et d'un point multiservices à Navacelles.
- 31 000€ pour la création de 32 logements sociaux à Alès.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité