Politique

VAUVERT Au collège, l’apprentissage de la course camarguaise

Le maire de Vauvert, Jean Denat, le président de la fédération de la Course camarguaise, Jean-Marc Soulas, et Robert Jeandenans, principal du collège (Photo : Coralie Mollaret)

À la rentrée prochaine, l’établissement offrira la possibilité à ses élèves de pratiquer la course camarguaise. Une pratique aussi bien sportive que culturelle.

Ils se sont battus bec et ongles pour convaincre leur conseil d’administration de proposer une discipline "course camarguaise" au collège La Vallée verte de Vauvert. Ils, ce sont le principal et le président de la Fédération française de la course camarguaise, Jean-Marc Soulas, soutenu par le maire de Vauvert et conseiller régional, Jean Denat. Après deux années de travail, la décision a été adoptée en janvier 2018 d’enseigner la discipline sous l'appellation "atelier d’activité culturelle". 

27 élèves inscrits

À la rentrée prochaine, 27 élèves s’immergeront dans le monde de la bouvine, à raison de trois heures, le mardi après-midi. « Ça fera partie des activités proposées avec le VTT, le volley ou le football », indique le principal du collège. Sous le patronage de Cyril Garcia, ancien raseteur, aujourd’hui conseiller technique et sportif, les jeunes seront conduits chaque semaine aux arènes. Des arènes prêtées par la municipalité.

« L’idée, c’est de montrer la discipline sportive. On a tendance à penser que les raseteurs sont des fêtards. Bien au contraire… Je n’ai jamais fait la fête en période de courses pour préserver mon hygiène de vie », commente M. Garcia. Dans sa carrière le raseteur a d’ailleurs remarqué que « beaucoup de gens voient passer les taureaux devant chez eux, sans vraiment savoir ce qu’il se passe. »

L'ouverture plutôt que le repli

Contrairement aux apparences, « on croit que les enfants connaissent… Ce n’est pas vrai. Si vous n’avez pas eu un papa ou un tonton qui vous a amené voir les taureaux, vous ne connaissez pas ce monde-là », relève Jean Denat. Cette ouverture serait aussi un « cadeau de bienvenu » pour le maire « à ceux qui viennent s’installer. C’est aussi le moyen de faire découvrir aux gens notre culture. » L’ouverture à défaut du repli pour faire perdurer ses traditions.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité