Politique

BAGNOLS/CÈZE « La France insoumise est un bateau ivre », estime Geneviève Sabathé

Geneviève Sabathé (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’Insoumise historique de Bagnols, Geneviève Sabathé, à la tête du groupe d’action Bagnols insoumise, a vu la stratégie qu’elle proposait pour les municipales à Bagnols invalidée par le comité électoral national du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Un revers pour Geneviève Sabathé qui avait tenu une assemblée communale il y a quelques semaines pour désigner ses référents pour l’élection. C’était sans compter sur l’autre groupe d’action local, Gard rhodanien insoumis, qui a lui aussi organisé son assemblée vendredi (« à laquelle nous n’avons pas été invités », affirme Geneviève Sabathé) et a désigné deux référents : Donatienne Lozano et Mathias Deles. C’est eux que le national suivra.

« Ils ont fait le choix de certifier un groupe d’action qui n’existe pas car il n’a fait aucune action », fustige Geneviève Sabathé, qui défend quant à elle la stratégie de « rassemblement de citoyens encartés et non-encartés. » Et la Bagnolaise d’estimer que « la France insoumise est un bateau ivre » et de s’en prendre à la procédure de désignation au niveau national.

Geneviève Sabathé l’affirme, cet épisode « ne change rien. On nous prive du logo, mais ça ne nous empêche pas d’être Insoumis. Nous ne sommes plus dans la soupe de logos, ça nous arrange. Nous faisons de la politique, pas de la cuisine. » D’ailleurs, Geneviève Sabathé explique qu’elle n’a pas fait jouer ses relations au niveau national, « car (elle) estime qu’il fallait passer par la procédure, et rien que par la procédure », et qu’elle ne déposera pas de recours. Reste désormais à voir si en mars prochain, deux listes se réclameront des idées de la France insoumise à Bagnols.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

 

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “BAGNOLS/CÈZE « La France insoumise est un bateau ivre », estime Geneviève Sabathé”

  1. Avec son groupe d’action, elle s’accaparait de Bagnols. Or dans les statuts de La France Insoumise ce n’est pas possible. Et le national vient de trancher et de lui rappeler. D’ailleurs cela faisait de long mois que son éviction était dans les tuyaux. Elle s’en doutait lorsqu’elle a fermé son local en haut de la place Mallet. Maintenant cette dame est clivante, imbue de sa personne, c’est pourquoi beaucoup de gens ne restent pas militer à ses côtés. Si elle se présente, tout le monde saura qui a participé à l’élection de Chapelet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité