Politique

MUNICIPALES ManiaNîmes propose son plan mobilité et invite à en débattre

(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

"Sans mobilité, pas d’échanges ni de développement économique possible. Sans réseau de transport collectif efficace, c’est l’isolement qui s’installe, le repli sur soi, et la désocialisation. Voilà pourquoi la politique de mobilité a aussi un rôle majeur dans la mise en place des politiques sociales et de la politique économique de la ville",  débute ManiaNîmes par la voix de son représentant Olivier Jalaguier.

C'est pourquoi la Fondation décline plusieurs points majeurs :

  • Extension de la ligne T2 (Caveirac & Marguerittes).
  • Création d’une extension alternative T1 pour alimentation du Campus Hoche
  • Création d’une ligne T3 / bus à Hydrogène (Redessan, Manduel, Rodilhan, Grézan, Route de Beaucaire, Talabot, Feuchères, Camargue, Jean-Jaurès, rue de Sauve, route de Sauve, Castanet, Vacquerolles, Védelin.)
  • Création d’une station de production et distribution d'hydrogène.
  • Création de 8 parkings-relais sur le territoire (Redessan, Manduel, Rodilhan, Castanet, Vacquerolles, Védelin, Caveirac, Marguerittes.)
  • Intégration d’un dispositif d’aide à la mobilité globale dans l’acte de construire.
  • Promotion du vélo : aménagements de parkings dédiés et extension des voies cyclables.
  • Création d’une plateforme de covoiturage.
  • services en ligne d’aide à la mobilité pour faciliter nos déplacements.
  • plan Marshall pour réfection totale de la voirie (trottoirs et chaussées) en 6 ans.
  • Développement de voies circulation en zone urbaine, sens unique une seule voie limitée à 30 km/h.
  • Réhabilitation place Révolution avec création d‘un parking sous-terrain
  • Réhabilitation place Jean-Perrin avec création d‘un parking sous-terrain (extension Saint-Baudile)
  • Privilégier la qualité de service, la sécurité et l’augmentation des cadencements de lignes à la gratuité.
  • Une politique d’urbanisme qui favorise la densification du bâti existant et limite l’étalement horizontal.
  • Mise en régie du parking aérien et des parkings sous-terrain de la ville via la création d’une SPL spécifique Transport & Stationnement qui gérera les transports en commun, le covoiturage et les offres de véhicules en libre service (vélos, trottinettes...)

Le mardi 22 octobre prochain, dès 18h30 au café Pantel, avenue Jean-Jaurès, ManiaNîmes vous invite à venir débattre de ce plan mobilité pensé pour l’avenir du territoire Nîmois.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “MUNICIPALES ManiaNîmes propose son plan mobilité et invite à en débattre”

  1. Un certain nombre de ces points, et d’autres encore ont déjà été proposés par l’Aspic, en particulier dans le cadre de l’enquête publique de la T2. L’idée forte sur la T2 semblait être de proposer des terminus multiples pour la ligne T2, comme cela se fait dans différentes villes françaises et européennes et sur différents modes de transports ( bus ou ferré ). Le principal frein à cette ambition des terminus multiples est le choix calamiteux du bus de 24 mètres, qui ne peut circuler qu’en site propre….. Comment envisager un site propre jusqu’à chacun des terminus possible ? Cela coûterait une fortune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité