Politique

NÎMES MÉTROPOLE Les Républicains nîmois passent à l’offensive

Au micro, le premier adjoint Les Républicains à la Ville de Nîmes, Franck Proust (Photo : Coralie Mollaret)

En amont du conseil communautaire, les élus Les Républicains nîmois ont annoncé qu'ils voteraient contre le budget 2020 de Nîmes métropole.

À cinq mois des élections municipales, la tension monte. « Il faut être clair, on est dans l'opposition. Et depuis quelques mois, elle est de plus en plus prégnante », commente Julien Plantier, président des élus Les Républicains à la ville de Nîmes. Leur conférence de presse est une nouvelle forme de communication. Le but ? Riposter « clairement » au président centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud. Leur ex-allié des municipales 2014, érigé aujourd’hui au rang d’ennemi politique numéro 1.

Les raisons de la colère

« Nous voterons contre le budget, ce n’est pas une surprise. Ça a déjà été le cas l’an dernier et nos inquiétudes se sont confortées », enfonce Julien Plantier. En cause notamment, l’endettement de l’Agglo : « On est proche du demi-milliard d’euros : entre 487 et 510 M€. En 2014, nous étions à 180 M€. Cette politique met en difficulté le prochain exécutif qui n’aura aucune marge de manœuvre ».

Franck Proust, premier adjoint de la ville de Nîmes, abonde : « Il n’y a plus d’argent pour finir l’année ! Les travaux du Mas Larrier ont été arrêtés et les travaux d’eau et d’assainissement reportés pour sept communes. »

Pour Pascal Gourdel, le président de Nîmes métropole est dans l’insincérité budgétaire (Photo : Coralie Mollaret)

Au titre des autres griefs, les sempiternels fonds de concours : « Refaire la façade d’une église n’a rien de communautaire ! On est pas sur la rénovation de stade ou de vestiaire qui profitent à plusieurs communes de l’Agglo », attaque Julien Plantier. En outre, la ville de Nîmes n’a pas demandé de fonds de concours pour 2019 car « les procédures et modalités d’attribution ne permettent pas de répondre à nos besoins ».

Les Républicains rappellent toutefois que « 66% du budget de la collectivité proviennent des recettes fiscales de la ville. Nîmes devrait être le centre névralgique de cette agglomération ! ».

Et le reste du groupe ?

Si les Républicains nîmois voteront contre le budget, les autres élus de leur groupe UPNM (dont le président et maire de Saint-Gilles, Eddy Valadier) n’auront pas la même conduite. Y a-t-il encore une cohérence de groupe ? « On a des divergences qui sont importantes. Toutes les prises de position sont connues », rétorque Julien Plantier. Dernier budget de la mandature, l'exercice 2020 sonne comme une entrée en campagne. Une campagne aussi longue qu'éreintante. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “NÎMES MÉTROPOLE Les Républicains nîmois passent à l’offensive”

  1. Mmes et Mrs les élus nîmois de la majorité , étant de droite je suis depuis quelques années atteré par les propos de la ville de Nimes par rapport à Mr Lachaud , oublie t on les marchés Kéolis et le marché de gestion de l’aéroport offerts à des sociétés amis de Mr le maire de Nimes à des prix exorbitant , laissant bénéficier ces sociétés des bénéfices exorbitant par rapport aux sommes investies …. Merci Mr Fournier et son équipe proche . Les délégations c’est beaucoup mieux , une plus grande opacité et surtout de plus grand bénéfice pour les sociétés bénéficiaires …. mmes et Mrs les élus arrêtez s’il vous plait cette querelle de clocher , pouvez un jour prilivigier vos élus , sinon une victoire du Front National vous guette en en 2020 ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité